(Paris UT+2)

Paris chic

Voici la contrée élégante des anciens villages de Passy et d’Auteuil. De belles demeures bordent des avenues sereines, l’orchestre philharmonique de Radio France répète un concert, des cavaliers trottent le long d’allées sableuses, les hameaux sont noyés dans les feuillages et les oiseaux pépient au-dessus des courts de tennis.
 
On profitait jadis des sources thermales et des plaisirs de la villégiature à l’écart de Paris. Boileau, La Fontaine, Molière, Racine et Ninon de Lenclos fréquentaient l’auberge du Mouton Blanc, rue d’Auteuil. On vient le dimanche prendre l’air, courir ou canoter au Bois, où l’on faisait autrefois concours de calèches et de toilettes. On édifiait des hôtels et même parfois des villas un peu folles.
 
On y fait maintenant de surprenants périples architecturaux. Cherchant Guimard, on rencontre le Studio Building de Sauvage, rue d’Agar, ou l’immeuble bardé de grès des frères Perret, rue Franklin. Visitant Le Corbusier, square du Docteur Blanche, on découvre à deux pas la claire et cubique cité Mallet-Stevens des années vingt… Le chic est simple, tout est calme.