A la découverte de Paris Centre

Entre culture, luxe et art de vivre, le centre de Paris se révèle éclectique, vivant, dynamique et insolite.

Réunissant les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements de la capitale, le centre de Paris a mille visages. À la fois historique, éclectique, vivant, dynamique et insolite. Il recèle de nombreux trésors architecturaux, culturels, patrimoniaux ainsi que de bonnes adresses gourmandes.

Un arrondissement de culture

Le cœur de Paris compte de nombreux sites incontournables du patrimoine. Outre les mythiques musée du Louvre, cathédrale Notre-Dame, Sainte-Chapelle, centre Pompidou ou bien encore Conciergerie, il offre bien d’autres trésors culturels tout aussi inestimables à découvrir.

Le majestueux jardin des Tuileries, situé entre le Louvre et la place de la Concorde mérite que l’on s’y attarde. Cet écrin de verdure qui tient son nom des anciennes manufactures de tuiles implantées à cet endroit est un somptueux parc à la française, de plus de 25 hectares, signé du célèbre jardinier André Le Nôtre. Lieu de promenade apprécié des parisiens et des touristes, c'est un véritable musée à ciel ouvert avec ses statues ponctuant les parterres et pelouses. Côté Seine, le jardin abrite le musée de l'Orangerie qui consacre ses espaces à la peinture impressionniste et postimpressionniste. On peut y admirer Les Nymphéas, chef-d’œuvre de Claude Monet.

Du côté des Halles, la Bourse du Commerce, monument historique de la ville, vient d’achever sa mue après plusieurs années de travaux. Un nouveau musée a investi le lieu et sublime la riche collection d’art contemporain de François Pinault.

Au cœur du Forum des Halles, le Forum des Images est dédié au cinéma et à l'audiovisuel. Au programme de cette institution qui décrypte les images : projection de courts et longs métrages, documentaires, festivals cinématographiques, rendez-vous jeunes public, débats… et bien d’autres animations.

Quartier Bourse, proche des grands boulevards, l’Opéra Comique, construit il y a plus de 300 ans est l'une des plus anciennes institutions théâtrales et musicales de France avec la Comédie Française et le Palais Garnier. Son répertoire privilégie depuis toujours les spectacles alliant dialogues parlés et airs chantés.

Quartier Arts et Métiers, le Carreau du Temple, ancien marché couvert datant du 19e siècle ne passe pas inaperçu avec son ossature métallique et sa façade monumentale. Réhabilité en 2014, il est désormais un espace d'expression pluridisciplinaire de 6500 m² avec une programmation d'événements culturels et artistiques, des activités sportives et un lieu de vie pour les parisiens.

Dans le Marais, les Archives Nationales installées dans les hôtels de Soubise et de Rohan conservent les archives de l’État depuis le Moyen-Age. Son musée laisse à voir une centaine de pièces et papiers officiels donnant un aperçu des documents conservés. Une riche programmation événementielle (expositions, concerts, conférences…) anime, tout au long de l’année, l’institution et ses jardins.

Autre joyau inestimable : le musée Carnavalet, qui vient de rouvrir ses portes après plusieurs années de rénovation. Ce musée qui reconstitue fidèlement les intérieurs des demeures privées du 15e au 19e siècles, se consacre à l’histoire de la capitale. Ses collections rassemblent des peintures, des sculptures, du mobilier et des objets d’art remarquables.

Place des Vosges, la Maison Victor Hugo, lovée dans le magnifique hôtel de Rohan-Guéménée, a été plusieurs années le lieu de résidence du célèbre écrivain français. La visite de cet hôtel particulier dévoile l'intimité de ses appartements, son mobilier et sa décoration, les objets et les œuvres d'art qu'il affectionnait tant.

Toujours côté Marais, le jardin des Arts - Albert Schweitzer, fruit récent de la fusion du jardin de la Cité des Arts, du square Albert Schweitzer et du jardin du tribunal administratif de Paris, offre avec ses pelouses, ses allées arborées et ses massifs fleuris, un large espace de détente aux promeneurs.

De nombreuses galeries d'art du Marais à la renommée internationale, telles que la Galleria Continua et les galeries Emmanuel Perrotin, Daniel Templon, Marian Goodman, Thaddaeus Ropac, Karsten Greeve, David Zirner, Nathalie Obadia ... mettent à l’honneur les œuvres de grands artistes ou de nouveaux talents émergents. Certaines d’entre elles (Polka Galerie et les galeries Françoise Paviot, Particulière, Fait & Cause et Agathe Gaillard) se sont spécialisées dans la photographie.

Un arrondissement qui célèbre l’art de vivre parisien

Le centre de Paris magnifie l’art de vivre à la parisienne avec ses adresses gourmandes qui mixent patrimoine gastronomique et influences culinaires du monde entier. L’excellence des tables de renom tels que Le Grand Véfour dirigé par le chef étoilé Guy Martin ou bien Jòia, la toute dernière adresse parisienne d’Hélène Darroze côtoient la carte bistronomique de La Régalade de Bruno Doucet, la cuisine raffinée du restaurant Pirouette, la finesse de la cuisine franco-asiatique du Yam’Tcha de la cheffe Adeline Grattard sans oublier l’authenticité de la brasserie Chez Janou ou bien encore les spécialités branchées des restaurants Popolare et Big Love du groupe Big Mamma.

A ces bonnes tables s’ajoutent également les restaurants de la rue Saint-Anne où l’on se délecte de la cuisine coréenne et japonaise, la rue des Rosiers où l’on peut goûter de délicieux falafels. La petite rue du Nil offre, quant à elle, une mine d’adresses gourmandes : de la manufacture de chocolat Plaq aux boulangerie, boucherie, crèmerie, épicerie-primeur et poissonnerie des Terroirs d’Avenir qui prône une agriculture durable en passant par les restaurants Frenchie et Frenchie To Go, le Frenchie Bar à Vins et le Frenchie Caviste, le tout orchestré par le chef Grégory Marchand.

Un arrondissement luxe et shopping

Les grandes marques de luxe et de mode se sont données rendez-vous au centre de Paris. Les maisons de couture et les enseignes les plus fashion se succèdent le long de la rue Saint-Honoré tandis que les plus grands joailliers et bijoutiers de la capitale subliment les vitrines chatoyantes de la place Vendôme.

La Samaritaine Paris Pont-Neuf, qui après des années de travaux, offre une expérience shopping hors du commun autour de la mode, la beauté et de la gastronomie. Le grand magasin devenu véritable lieu de vie déploie 20 000 m² de centre commercial, un immense espace beauté, des lieux de restauration et un palace ! On peut y shopper des pièces de luxe, des modèles de créateurs et des exclusivités ultra tendances.

Autres incontournables pour une virée shopping luxe : le Westfield Forum des Halles qui réunit les plus grands enseignes textiles, déco, culture et beauté et le BHV Marais aux univers multiples : mode, maison, cuisine, bricolage, culture, loisirs créatifs qui dédie 5 étages à la mode masculine !

Enfin les très animées rues de Bretagne et Notre-Dame de Nazareth font la part belle aux boutiques de créateurs tandis que la rue des Francs-bourgeois fait la part belle aux boutiques de mode actuelle.

Un arrondissement insolite

Le centre de Paris recèle quelques trésors du patrimoine parisien et lieux insolites qui valent le détour.

Vestiges du 19e siècle, les passages couverts et galeries surmontées de verrières lumineuses traversent les immeubles parisiens et offrent, avec leurs boutiques, librairies, théâtres, restaurants et salons de thé, une ambiance toute particulière.

La galerie Véro-Dodat à deux pas du Louvre est animée d’élégantes boutiques d’ameublement et de décoration. Le passage Choiseul avec ses échoppes et restaurants bat aux rythment trépidant du quartier opéra. La galerie Vivienne proche du site Richelieu-Louvois de la Bibliothèque Nationale de France enchante les visiteurs par son décor de mosaïques colorées et ses adresses hétéroclites. Sa voisine la galerie Colbert non commerçante, accueille des institutions culturelles. Elle mérite que l’on s’y attarde pour sa splendide rotonde coiffée d’une verrière.

Côté Grands Boulevards, le passage des Princes dédie son artère commerciale aux jouets, jeux vidéo et modélisme. Quartier Bourse, le passage des Panoramas réunit, sous sa verrière, commerces de bouche et artisans d’art. Les passages du Caire et Ponceau, dans le Sentier, concentrent quant à eux grossistes et confectionneurs de prêt-à-porter. Enfin le lumineux passage du Grand-Cerf, proche du Forum des Halles, abrite un florilège de jolies boutiques d’artisanat, de création et de décoration.

De nombreuses curiosités architecturales et historiques révèlent également des facettes inattendues et originales du Centre de Paris. Dans le Sentier, l'angle des rues d'Aboukir et des Petits Carreaux est orné du plus grand mur végétal de la capitale L'oasis d'Aboukir. Un jardin à la verticale d'une hauteur de 25 mètres !

Rue Réaumur, l’immeuble situé au numéro 63 étonne par son mélange de styles. L’Art nouveau côtoie le néogothique pour donner une façade ornée de fenêtres en ogive aux airs de cathédrale. Son imposante horloge est décorée sur les thèmes du temps et des signes du zodiaque.

A deux pas du musée des Arts et Métiers, l’étroit passage de l’ancre, offre un havre de paix champêtre dans l’effervescence des rues avoisinantes. La rue Étienne Marcel, abrite l’incroyable tour médiévale Jean-sans-peur, vestige de l’hôtel des Ducs de Bourgogne. La maison de Nicolas Flamel située au 51 rue Montmorency est considérée comme la plus vieille maison de Paris. La rue des Archives, quant à elle, cache derrière une porte cochère le dernier cloître médiéval de Paris : le cloître des Billettes qui le temps d’expositions temporaires s’ouvre au grand public.

L’immeuble haussmannien du 59 rue de Rivoli accueille une trentaine d’artiste en résidence. Véritable pôle de création artistique, la façade ne passe pas inaperçue avec ses décors et installations éphémères.

Enfin le marché aux fleurs de l’Ile de la Cité séduit depuis 1830, les amoureux du végétal, avec ses pavillons couverts où on y déniche plantes, fleurs de saison et orchidées.