A la découverte du 14e arrondissement de Paris

Culture, patrimoine historique, espaces verts et commerces sont les atouts majeurs des quartiers-village du 14e

Le 14e se caractérise par des quartiers-village qui ont su garder au fil du temps leur authenticité. La variété de son offre culturelle, la richesse de son patrimoine historique et de larges espaces verts sont des atouts majeurs pour cet arrondissement dynamique et familial.

Un arrondissement au riche patrimoine culturel

Une partie de l’histoire de Paris s’est écrite dans le 14e. Témoignage de ce riche passé historique les nombreux monuments qui jalonnent l'arrondissement.

Incontournables les Catacombes de Paris font partis des lieux les plus insolites de la capitale. Cet ossuaire de 11 000 m² rassemble six millions d’ossements provenant de cimetières parisiens. Un véritable labyrinthe d’une longueur de 1,7 kilomètre !  Installés depuis 2019 dans les pavillons Ledoux de la place Denfert-Rochereau, le musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin est consacré aux deux figures emblématiques françaises de la Seconde Guerre mondiale, Philippe Leclerc de Hauteclocque et Jean Moulin et à la Libération de Paris.

A deux pas de là, se trouve l’Observatoire de Paris dédié depuis sa création en 1667 à à l'astronomie. Il est le plus ancien observatoire encore en activité dans le monde. C'est aujourd'hui un établissement de recherche, d'enseignement et de transmission des connaissances auprès du grand public.

Le très arboré cimetière du Montparnasse, situé à l’emplacement de trois anciennes fermes, garde encore trace de son passé agricole avec le Moulin de la Charité. Il est l'ultime témoin de la trentaine de moulins à farine qui se dressaient autrefois sur la plaine de Montrouge. Le cimetière abrite les sépultures d’hommes et de femmes célèbres tels que Charles Baudelaire, Guy de Maupassant, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir ou bien encore Charles Garnier.

Le 14e a toujours été un arrondissement très apprécié des artistes et des artisans. Les peintres Pablo Picasso et Yves Klein, la muse et modèle Kiki de Montparnasse, les photographes Man-Ray et Eugène Atget et bien d’autres en firent leur terre d’accueil. Nombreux sont ceux qui ont souhaité y vivre et y installer leurs ateliers notamment dans les rues Campagne Première, Delambre et Cassini ainsi que dans les cités artistes villa d’Alésia et villa Seurat. Cette joyeuse bande a fait les belles heures (du jour et de la nuit) des célèbres brasseries La Coupole ou le Dôme. L’allée du château ouvrier est bordée encore aujourd'hui d'ateliers d'artistes. C’est à Alésia, que le peintre et sculpteur Alberto Giacometti a installé son modeste atelier. Aujourd’hui, comme un clin d’œil, c’est dans un bel hôtel particulier à quelques minutes de là que l’institut Giacometti a recréé son atelier et organise des expositions temporaires en lien avec son œuvre.

Boulevard Raspail, la création contemporaine est à l'honneur à la Fondation Cartier dans un incroyable bâtiment tout en transparence et lumière signé de l’architecte Jean Nouvel. Outre sa collection permanente de 2000 œuvres, le musée propose des expositions temporaires et un programme de spectacles vivants.

Autre site dédié à la culture : l'élégante mairie annexe du 14e, au style années 30, remarquable pour ses bas-reliefs sculptés et son vitrail, présente pendant l’année des expositions temporaires et des salons d’art. La Maison des pratiques artistiques amateurs installée dans l’ancienne chaufferie de l’hôpital Broussais rend l’art accessible à tous. Ce lieu de d'expression créative à la fois studio de danse, salle de théâtre, atelier et espace d’exposition est ouvert aux artistes en herbe férus d’arts graphiques et visuels.

Le 14e fait également la part belle aux spectacles vivants grâce à ses nombreux théâtres et salles de spectacles situés notamment dans le très animé quartier de la tour Montparnasse. La rue de la Gaîté abrite, à elle seule, le théâtre de la Gaîté Montparnasse, où Maurice Chevalier et Juliette Gréco ont débuté leur carrière, le théâtre Rive Gauche, les théâtres Montparnasse et du Petit Montparnasse, la Comédie Italienne et Bobino. Plus en bordure du 14e, le théâtre 14, qui a fait peau neuve en 2020, est dirigé par une jeune équipe qui insuffle une dynamique nouvelle dans la création théâtrale.

Un arrondissement aux doux airs de village

Les quartiers-village du 14e comme le Petit Montrouge, les villages Pernety, Plaisance ou Montsouris en séduisent plus d’un par leur atmosphère et leurs trésors cachés.

Ruelles pavées bordées de jolies maisons aux volets colorées et jolies cours où les plantes et fleurs s’expriment librement telles que l’impasse du Moulin vert, la villa Hallé, la rue des Thermopyles, la Cité Bauer, la villa Adrienne ou bien encore la cour cachée du 44 rue de l’ouest dévoilent un arrondissement bucolique aux airs de petite ville de campagne. La ravissante place Flora Tristan aux arbres centenaires, véritable lieu de vie où les familles, les jeunes et moins jeunes se croisent, tout au long de la journée, est parfaite pour savourer un verre en terrasse.

Dans le quartier sud autour de Montparnasse et Plaisance, les produits frais du marché Bio Brancusi ou du marché Brune ainsi que les pâtisseries du Paradis Gourmand régalent les plus gourmands. Les bonnes tables font les belles heures du 14e arrondissement. A ne pas manquer la cuisine innovante de MoSuke par Mory Sacko, les spécialités du restaurant A Mi-Chemin sans oublier les cartes fournies des nombreuses crêperies de la rue d’Odessa, un petit bout de Bretagne à Paris !

Côté shopping, les très animées rues Daguerre et Raymond Losserand, qui sillonnent le 14e, alignent de nombreux commerces de bouche, fleuristes, restaurants et terrasses de bistrot.  Les passionnés d'art peuvent déambuler dans le marché Parisien de la Création qui se tient le dimanche, boulevard Edgar Quinet. Peinture, gravure, sculpture, photographie, collage, céramique, soie peinte... de nombreuses disciplines artistiques y sont représentées. Enfin pour des achats éthiques, direction la porte de Vanves dans la rue Prevost Paradol qui rassemble plusieurs boutiques écologiques et solidaires.

Bien d'autres surprises se cachent dans les rues de ces quartiers-villages. A ne pas manquer : l'église Notre-Dame-du-Travail à la surprenante charpente métallique apparente, rue Vercingétorix ; les façades de style art déco et les fameux bow-windows des immeubles de la rue Louis Morard ; et enfin la villa Reille maison-atelier du peintre Amédée Ozenfant réalisée par le célèbre architecte Le Corbusier.

Le tiers-lieu la Fabrique Bohême installé rue de l’Ouest propose un espace de co-working pour celles et ceux qui souhaitent allier travail et ambiance paisible de village.

Un arrondissement nature

Le 14e arrondissement est parfait pour s’offrir une échappée verte en plein cœur de la ville grâce à ses nombreux espaces verts.

Au sud, le parc Montsouris, construit par Napoléon III en 1869 s’étend sur 15 hectares de pelouses et de bosquets. On peut y admirer des milliers d’arbres centenaires. Le parc est agrémenté d'un lac artificiel où cygnes et canards ont élu domicile, pour le plus grand bonheur des promeneurs. Le théâtre guignol, les aires de jeux et manèges sont très appréciés des enfants.

Face au parc, la surprenante Cité Universitaire, campus des universités de Paris possède 35 hectares d’espaces verts ouverts au grand public. Un immense écrin de verdure où l’on peut admirer une quarantaine de pavillons à l’architecture différente inspirée des styles du monde entier. Deux bâtiments ont notamment été dessinés par Le Corbusier : la Maison du Brésil et la Fondation Suisse. Des visites guidées y sont organisées régulièrement. Un lieu atypique où s’offrir un tour du monde sans quitter Paris.

Encore plus insolite à découvrir : la Petite Ceinture ! Cette ancienne voie ferrée offre une promenade bucolique au cœur d’une végétation foisonnante qui a repris ses droits. Elle est accessible par le 124 avenue du Général Leclerc derrière le restaurant Le Poinçon installé dans une des gares désaffectées ou face au 96 bis rue Didot.