A la découverte du 18e arrondissement de Paris

Dynamique et en pleine mutation, le 18e séduit autant qu’il surprend avec l’émergence de projets insolites.

Au Nord de Paris, le 18e est un arrondissement multiculturel, dynamique, et familial en pleine mutation. Les quartiers qui le composent séduisent autant qu’ils surprennent, avec l’émergence de nombreux projets innovants et insolites.

Un arrondissement multiculturel

Animé et cosmopolite, le quartier de la Goutte d’Or est réputé pour son patchwork de merceries, ses épiceries exotiques, mais aussi pour ses nouvelles boutiques de mode très pointues, ses cantines bio, et ses lieux culturels. Populaire et authentique, la rue Myrha est l’endroit idéal pour déguster un burger vegan ou shopper les créations afro-streetwear de la marque Château Rouge. A proximité, la rue des Gardes, connue comme la "Rue de la Mode" concentre un grand nombre de créateurs éthiques et responsables.

Face au square Léon, se cache une galerie associative hors du commun : l’Echomusée (21 rue Cavé) qui est un centre de ressources artistiques en rapport avec le quartier. Autour de ce projet engagé sont réunis des bénévoles de tous horizons : habitants du quartier, artistes street art (Jérôme Ménager, Monsieur Chat, Misstic, Popay), ou encore musiciens, etc. (Denis Lavant, Fantazio).

Côté patrimoine, l’église Saint-Bernard de la Chapelle (11 rue Affre), signée de l’architecte Auguste-Joseph Magne, étonne par son style néo-gothique. Cette église a été construite au 19e siècle afin de donner un centre monumental à un nouveau faubourg ; elle est classée aux monuments historiques depuis 2015.

Pour découvrir les cultures d’Islam contemporaines, direction l’Institut des Cultures d’Islam (ICI). Cet établissement culturel de la Ville de Paris est à la fois un centre d’art contemporain, et un espace de dialogue et d’apprentissage. Des cours de langues et de pratiques artistiques y sont aussi proposés : arabe littéral moderne, calligraphie, wolof, et chant arabo-andalou. Il est également doté un restaurant-salon de thé associatif : la Table Ouverte. Ouvert à tous, ce dernier fonctionne sur le mode de l’économie sociale et solidaire (un repas acheté = un repas offert).

Datant de 1850, le Lavoir Moderne Parisien est un petit théâtre qui met en lumière la création contemporaine et les jeunes talents émergents dans une programmation pluridisciplinaire (danse, théâtre, performance, musique, théâtre…). C’est également le seul de la Goutte d’Or.

Au 14 boulevard de la Chapelle, la Chapelle XIV a la particularité de fédérer en un même lieu une galerie d’art et de design, un disquaire et un atelier d’impression. Un concept unique imaginé par le collectif de production de musique électro Yoyaku,

Un arrondissement gourmand

Le 18e est devenu, en quelques années, une référence en matière de gastronomie engagée, accessible à tous.

Le marché couvert de la Chapelle appelé aussi marché de l’Olive totalement rénové en 2010 compte une vingtaine de commerçants proposant une offre variée de produits frais (fruits, légumes, crèmerie, fromage, cuisine du monde…). De quoi trouver son bonheur dans une ambiance conviviale et décontractée. A deux pas du marché, la boutique En Vrac (2 rue de l’Olive) fait renaitre la vente de vin en vrac. Les meilleurs vins naturels y sont proposés.

Plus besoin de quitter la capitale pour rencontrer de véritables producteurs de fromages. A la Laiterie de la Chapelle, tous les fromages sont 100 % bios et made in Paris : la tomme La Chapelle, le Dormoy et le Pajol sont fabriqués et affinés sur place. Un vrai régal, et une belle réussite pour cette laiterie qui ne travaille qu’en circuit court, avec la ferme de Launay (Vexin).

Dans le même esprit, la Brasserie de la Goutte d’Or (28 rue de la Goutte d’Or) vend elle aussi les produits qu’elle fabrique. Pionnière du mouvement craft à Paris, la brasserie pioche dans cet arrondissement multiculturel et festif, les influences gustatives nécessaires à l’élaboration de ses bières artisanales. Epicées, houblonnées ou collaboratives, il y en a pour tous les goûts !

Un arrondissement insolite

Le 18e est un arrondissement qui fourmille de lieux insolites qui réservent bien des surprises !

La voie ferrée désaffectée de la Petite Ceinture à la végétation sauvage et à la forte biodiversité est un véritable chemin de nature dans la ville, propice à la balade. Le Hasard Ludique, installé dans une de ces anciennes gares (128 boulevard de Saint-Ouen), est un lieu hybride à la fois bar-restaurant, salle de spectacle et atelier.

Proche du cimetière de Montmartre, la Villa des Arts, cité d'artistes depuis la fin du 19e siècle, accueille encore aujourd'hui une cinquantaine d'ateliers. Parmi ces pensionnaires les plus illustres on peut citer Paul Cézanne, Paul Signac, Raoul Dufy et Francis Picabia. Toujours Butte Montmartre, le Studio 28 est un cinéma d'art et d'essai dont le décor est signé Jean Cocteau. A l’affiche de cette charmante salle : films actuels, grands classique et soirée thématiques. A ne pas manquer son agréable jardin d'hiver.

Rue des Martyrs, le Divan du Monde - Madame Arthur accueille des concerts de musique rock, pop ou électro et des soirées clubbing tandis que la partie cabaret propose un spectacle musical mené par une troupe de chanteurs et danseurs transformistes.

Le pont Saint-Ange qui enjambe les voies ferrées de la Gare du Nord offre désormais aux passants un espace d’exposition à ciel ouvert. Une sélection de photographies grand format est présentée tous les trimestres. Chez Les Libraires Associés (3 rue Pierre Lhermitte), les collectionneurs du monde entier se pressent pour dénicher des livres rares, et même des livres vintage pour les enfants. Etonnante, la boutique Kata déstocke des chaussures de tous prix et de tous styles dans un ancien théâtre de la Belle Epoque !

Au bar à bières Les Mah-Boules (14 rue de Jessaint), les habitués et tous les curieux peuvent déguster une bière tout en lançant le cochonnet. Une longue piste de pétanque en sable fait l’originalité de ce lieu unique, situé à deux pas des Bouffes du Nord. Un must !

Loin des sentiers battus, Les Cognées (5 rue Stephenson) initie toutes les parisiennes et tous les parisiens au lancer de haches ! Ce sport québécois est idéal pour s’amuser, tester son adresse et se défouler. A pratiquer en suivant les conseils bienveillants des instructeurs.

Pour vivre la nature en ville, direction les fermes pédagogiques éco-friendly du 18e :  la Ferme Urbaine du square Alain Bashung et la Ferme Urbaine du jardin Eole sont l’occasion d’une halte verte et ludique pour les petits comme pour les grands. La rencontre avec toutes sortes d’animaux - poules, moutons, lapins - est le point d’orgue de la visite. La Ferme urbaine du jardin René Binet quant à elle sensibilise ses visiteurs à l'agriculture urbaine et l’élevage en ville.

Autre lieu insolite : l'espace de glisse parisien 18e ! Situé boulevard Ney, c’est le plus grand skate parc français couvert. Il propose 3 000 m² de glisse pour s'adonner au roller, au skate ou au BMX.