A la découverte du 19e arrondissement de Paris

Avec son dynamisme culturel, ses grands parcs, ses curiosités insoupçonnées… le 19e ne manque pas de surprendre

Au nord-est de la capitale, le 19e arrondissement est un carrefour culturel très dynamique réunissant scènes musicales classique et contemporaine, cinémas, théâtres, et galeries d’art. Il offre de grands et beaux espaces verts propices à la promenade et de nombreuses curiosités insoupçonnées.

Un arrondissement culturel

Le nord du 19e a la particularité d’accueillir le plus grand centre pluriculturel et artistique de la capitale : le parc de la Villette. Outre ses larges pelouses et jardins thématiques il concentre des lieux d’exposition et musée, des salles de concert et de spectacles, des espaces de loisirs pour les enfants et une salle de cinéma. De nombreuses événements festifs, des expositions et projections cinématographiques en plein air, des festivals musicaux et les ateliers de Little Villette pour les plus jeunes animent le parc tout au long de l’année.

Le complexe architectural de la Cité de la musique-Philharmonie de Paris conçus respectivement par Christian Portzomparc en 1995 et Jean Nouvel en 2015 est dédié à la musique classique, à la musique de chambre, aux musiques du monde et au jazz. L'auditorium de la Philharmonie de Paris 2400 places offre une visibilité et une acoustique exceptionnelles ; la Cité de la Musique complète la programmation de la grande salle tandis que le musée propose des expositions permanentes et temporaires autour de la musique.

La Grande Halle de la Villette, qui abritait autrefois les abattoirs de la Villette, accueille aujourd’hui spectacles, événements culturels en tous genres, salons et festivals. La grande salle du Zénith de Paris quant à lui alterne concerts de rock, de variétés et spectacles de divertissement. Tout de velours et de bois, le Cabaret Sauvage et Le Trabendo surmonté d'une des "folies" de l’architecte Bernard Tschumi viennent compléter cette programmation musicale très éclectique.

La Cité des Sciences et de l’Industrie, lieu incontournable de La Villette, aborde les sciences et les techniques de façon ludique et pédagogique. Son planétarium mérite le détour. Grâce à la Cité des enfants, les plus petits profitent de deux espaces interactifs. Petite curiosité à découvrir : L'Argonaute un vrai sous-marin de chasse des années 50 qui se visite à l’aide d’un audioguide.

La Géode, énigmatique sphère d'acier de 36m de diamètre abrite une salle de projection de films à l’écran hémisphérique XXL.

L’art urbain s’exprime côté canal Saint-Denis avec la Street Art Avenue ainsi que dans les rues de l’Ourcq, Germaine Tailleferre, et la place Monselet. On peut y admirer d’incroyables œuvres de street art signées Invader, Bansky, Percheye, Matt Sitou, DaCruz, Marko 93…

Plus à l’ouest du 19e le Centquatre-Paris est l’autre point d’attraction culturel de l’arrondissement. Dédié à la création contemporaine, cet ancien site des Pompes funèbres municipales s’étendant sur 39 000 m² est une plateforme artistique collaborative unique en son genre, avec des spectacles, concerts, expositions, projections, arts urbains et numériques, etc.

De nombreuses galeries d’art contemporain complètent l’offre culturelle. Pluridisciplinaire, la Cosmic Galerie de Claudia Cargne et Frédéric Bugada, installée dans un ancien garage des années 30, expose des artistes français et internationaux. L’Atelier 40 et la Galerie Suzanne Tarasiève aiment dénicher de jeunes talents. Incontournable, Le Plateau, l’un des deux espaces d’exposition du Fonds régional d’art contemporain (FRAC) d’Île-de-France, propose aussi bien des expositions personnelles ou collectives et thématiques.

Un arrondissement grandeur nature

L'immense parc de la Villette qui s'étend sur 35 hectares est le plus grand espace vert de la capitale. Ses larges pelouses sont très appréciées pour se détendre, pique-niquer en famille ou entre amis, faire du sport ou profiter des aires de jeux dédiés aux enfants.

Le parc compte douze jardins thématiques (jardins des bambous, de la Treille, des ombres, du dragon, des îles…) et offre également à la visite des jardins passagers aux écosystèmes variés soit 3000 m² en faveur de la biodiversité. De nombreux ateliers y sont proposés pour sensibiliser petits et grands à l’écologie.

A l’approche de l’été, le bassin de la Villette devient une véritable oasis de fraicheur. Les promeneurs aiment longer ses quais, et se laissent séduire par ses péniches culturelles. De part et d’autre de ce plan d’eau artificiel, le plus grand de Paris, deux salles de cinéma (MK2 Quai de Seine et MK2 Quai de Loire) ravissent les cinéphiles.

Jouxtant le bassin de la Villette, le canal de l’Ourcq est l’un des canaux les plus connus de Paris. Construit pour alimenter Paris en eau potable, il est très apprécié pour ses croisières, et ses promenades.

La Petite Ceintureancienne voie ferrée qui faisait le tour de Paris est devenue un lieu de promenade champêtre où la nature a repris ses droits. Un espace riche en biodiversité où l’on peut observer des fleurs sauvages et une faune préservée. De la rue de Thionville à la rue de l’Ourcq, une portion, longue de 230 mètres, permet à tous de trouver un havre de paix en plein centre-ville. Trois accès sont possibles par le 30 rue de Thionville, le 177 avenue de Flandre ou bien le 95 rue Curial.

Face à la Mairie du 19e arrondissement remarquable par son style Louis XIII, le parc des Buttes Chaumont est le jardin le plus escarpé de la capitale. Son lac, sa grotte, sa cascade, et ses ponts suspendus le rendent unique. Tel un phare, le Temple de la Sybille surplombe l’île du Belvédère. Il accueille avenue des Cascades la guinguette très conviviale Rosa Bonheur. Une occasion unique de boire un verre et de déguster quelques tapas en musique !

A proximité des Buttes Chaumont, le parc de la Butte du Chapeau Rouge reste discret. Perché sur une colline, ce parc populaire et intemporel possède un panorama exceptionnel sur tout l’est parisien. Datant de 1939, il est connu pour ses remarquables statues en béton ; la plus monumentale d’entre elles est l’Eve de Raymond Couvègnes, dans un style art déco. 

Un arrondissement insolite

Arrondissement aux origines ouvrières, le 19e arrondissement est un territoire très vivant qui cache en son cœur de nombreuses curiosités.

Partout, son passé industriel et populaire se mêle aux projets de transformation urbaine les plus originaux. L’une des métamorphoses les plus spectaculaires est celle du "Boulevard Macdo" qui a permis la reconversion de l’entrepôt Mac Donald. Ce bâtiment phare aux dimensions hors normes - 5,5 hectares d'emprise au sol, 142.000 m² d'entreposage, plus de 615 mètres long - a été reconverti en logements, bureaux et autres équipements, mobilisant une quinzaine d’architectes !

Pour découvrir les vestiges d’un habitat ouvrier qui a laissé place à des maisonnettes pittoresques et fleuries, il faut déambuler dans les rues pavées de la Mouzaïa et de la Butte Bergeyre. Culminant à une centaine de mètres d’altitude, celle-ci possède même un petit vignoble de 230 pieds !

Derrière la grille du numéro 93 de la rue de Crimée, se cache l’incroyable église Saint-Serge-de Radonège. Unique en son genre, cette église orthodoxe russe est reconnaissable grâce à son porche en bois sculpté et ses couleurs très vives. 

1 avenue Corentin Cariou, la Gare Jazz, ancienne gare de la Petite Ceinture a été transformée en club de jazz ! Accolée également à cette voie de chemin de fer désaffectée, la Ferme du Rail est la première aire de polyculture de la capitale, avec un potager, et une serre qui alimente son restaurant. Ce lieu d’agriculture urbaine a la particularité d’accueillir non seulement des personnes en insertion, mais aussi du public.

Non loin des Buttes-Chaumont, la Halle Secretan qui abrite depuis toujours un marché couvert, accueille depuis sa rénovation, une brasserie, un restaurant, un espace culturel et une salle de sport. Son élégante structure métallique signée de l’architecte Victor Baltard ne passe pas inaperçue.

Place du Colonel Fabien, un grand immeuble tout de verre et de béton et son dôme blanc intriguent. Il s’agit de l'espace Niemeyer - siège du Parti Communiste Français, imaginé par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer. Un lieu de lutte si beau, si atypique, qu’il est aujourd’hui devenu tendance, dans les milieux de la mode et de la culture.