Balade autour du cimetière de Montmartre

Points de vue imprenables sur Paris, ruelles pavées, squares cachés … Découverte d’un versant méconnu du 18e

Entre ruelles pavées, petits squares cachés, bistrots de quartier et points de vue imprenables sur Paris ou le Sacré-Cœur, cette balade invite à découvrir un versant peu exploré du 18e arrondissement. Son fil conducteur : le cimetière de Montmartre, autour duquel vous formez une boucle, pour découvrir le flan occidental de la Butte. Enfilez vos chaussures de randonnées pour partir à l’assaut de cet itinéraire méconnu et tout en dénivelé.

La promenade débute métro place de Clichy, rejoignez l’avenue de Clichy, et prenez à droite l’impasse de la Défense.

1 / Le BAL

Le BAL, terrasse extérieure, Paris © Guillaume Belveze

C’est dans l’impasse de la Défense que se cache Le BAL. Ce lieu d’exposition créé en 2010 par l’artiste Raymond Depardon est dédié à la photographie. Son nom fait référence à l’ancienne salle de bal populaire qui occupait jadis le site. On y propose quatre à cinq expositions par an, que viennent étoffer projections, conférences et performances. On y trouve une librairie consacrée aux beaux livres de photographie, ainsi que le Bal Café qui vous accueille dans un cadre élégant à l’heure du déjeuner, du thé ou du dîner.

Le BAL - 6 impasse de la Défense, Paris 18e

 Plus d'infos sur Le BAL

2 / Square des Deux-Nèthes

Square des Deux-Nèthes, Paris

La terrasse du BAL donne sur le square des Deux-Nèthes. Attardez-vous dans ce charmant jardin où l’on peut admirer sur l’un des murs qui le jouxte un immense portrait de l’Abbé Pierre, signé par le street artiste américain JonOne.

Square des Deux-Nèthes – 24 avenue de Clichy, Paris 18e

 Plus d'infos sur le square des Deux-Nèthes

Reprenez l’avenue de Clichy et engouffrez-vous dans la rue Ganneron sur votre droite. Faîtes une incursion dans la rue Cavallotti qui se présente sur votre droite.

3 / Les rideaux métalliques de la rue Cavallotti

Rue Cavallotti, Paris

La rue Cavallotti a pour singularité d’abriter des commerces dont les rideaux métalliques sont égayés par des œuvres peintes. Ce sont des reproductions d’anciennes affiches de lieux et personnages qui ont marqué le vieux Montmartre. Se succèdent là un souvenir du Moulin Rouge, ici le Chat Noir, ou plus loin le Moulin de la Galette… A découvrir tôt le matin ou en fin de journée, lorsque les boutiques sont fermées.

Rue Cavallotti, Paris 18e

Revenez sur vos pas et engagez-vous dans la rue Hégésippe Moreau.

4 / La Villa des Arts

Villa des Arts, Paris

Au n°15 de la rue Hégésippe Moreau, se cache une adresse méconnue : la Villa des Arts. Cette cité dédiée aux artistes fut construite en 1890 par Henri Cambon. Elle est composée de deux hôtels particuliers, ainsi que d’un ensemble d’ateliers sous verrière, visibles depuis le bas de la rue Ganneron au pied du cimetière. N’hésitez pas à y faire un crochet ! Elle abrite 47 ateliers restaurés. Les lieux ont vu défiler un bon nombre d’artistes : de Cézanne, à Signac, en passant par Picabia ou Eugène Carrière.

La Villa des Arts – 15 rue Hégésippe Moreau, Paris 18e

5 / L’attrape-cœurs

A l’entrée de la rue Etienne Jodelle vous êtes accueilli par une immense fresque qui orne le pignon aveugle d’un immeuble de la Villa Pierre Ginier. Cette œuvre de street art représentant une jeune femme assise sur un cœur suspendu au-dessus de Paris est signée par le duo d’artistes Zag et Sia. Ce mur peint intitulé L’attrape-cœurs est un clin d’œil au roman de J.D. Salinger.

Villa Pierre Ginier, Paris 18e

Parvenu en bas de la rue Etienne Jodelle, prenez l’avenue de Saint-Ouen à droite.

Pour faire une pause : Au Café Cozette, vous n’avez que l’embarras du choix pour vous désaltérer : piochez dans la vaste carte de jus de fruits frais ou optez tout simplement pour un expresso.

Cozette – 20 avenue de Saint-Ouen, Paris 18e

Traversez l’avenue pour rejoindre le passage Saint-Michel.

6 / L'église Saint-Michel des Batignolles

Eglise Saint-Michel des Batignolles, Paris

En arrivant place Saint-Jean, découvrez l’étonnante silhouette de l’église Saint-Michel des Batignolles. Cette église moderne se distingue par son campanile en brique rouge et sa sobre façade seulement ornée de mosaïques colorées.

Le saviez-vous : l’archange en cuivre de 6 mètres de haut placé au sommet du clocher est une réplique fidèle de la statue qui surplombe l’abbaye du Mont Saint-Michel.

Eglise Saint-Michel des Batignolles – 3 place Saint Jean, Paris 17e

Revenez sur vos pas et traversez l’avenue de Saint-Ouen. Ne manquez pas de jeter un œil à travers la grille de la paisible et verdoyante cité Pilleux située au numéro 30. Puis tournez à droite dans la rue Fauvet poursuivez rue Ganneron, que vous remontez sur la gauche. Admirez au passage l’élégante façade de l’Hôpital Bretonneau.

7 / Le square Carpeaux

Square Carpeaux, Paris

Faîtes une halte dans le charmant square Carpeaux dont l’accès se trouve dans la rue éponyme. Il a été nommé ainsi en hommage au sculpteur, dessinateur et peintre français du 19e siècle Jean-Baptiste Carpeaux qui fréquenta assidûment le quartier. Aux beaux jours le joli kiosque égaie le jardin par sa programmation musicale.

Square Carpeaux – 23 rue Carpeaux, Paris 18e

 Plus d'infos sur le square Carpeaux

Remontez la rue Carpeaux puis prenez la rue Marcadet à droite jusqu’au carrefour avec la rue Duhesme.

Pour faire une pause : le croisement entre les rues Duhesme et Marcadet réunit de nombreux cafés parmi lesquels la Divette de Montmartre, l’Etoile de Montmartre ou le Cave Café. Leurs terrasses sont le point de rendez-vous des habitants du quartier.

La Divette de Montmartre – 136 rue Marcadet, Paris 18e

L’Etoile de Montmartre – 26 rue Duhesme, Paris 18e

Le Cave Café – 134 rue Marcadet, Paris 18e

8 / Les escaliers et la bouche de métro Lamarck-Caulaincourt

Bouche de Métro Lamarck-Caulaincourt, Paris

Remontez ensuite les escaliers de la rue de la Fontaine du But pour atteindre la rue Lamarck et la photogénique station de métro Lamarck-Caulaincourt. Installez-vous à la terrasse du Refuge pour observer le ballet des parisiens qui s’engouffrent dans cette mythique bouche de métro, immortalisée à l’écran par le film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain.

Reprenez votre ascension, en grimpant les escaliers de la rue Pierre Dac. Puis traversez la place Constantin Pecqueur pour accéder aux escaliers de la rue Girardon.

9 / Le Buste de Dalida

Buste de Dalida, place Dalida, Paris

Au sommet des escaliers de la rue Girardon trône le buste de Dalida, œuvre du sculpteur Alain Aslan. La chanteuse avait élu domicile non loin de là, rue d’Orchampt. La rue de l’Abreuvoir qui lui fait face offre un très beau panorama sur la basilique du Sacré-Cœur et les maisons environnantes.

Buste de Dalida – place Dalida, Paris 18e

Empruntez le charmant passage des brouillards connue pour son château, une « folie » datant du 18e siècle qui conduit, après quelques marches, à la place Casadesus et à la rue Simon Dereure. Tournez à gauche dans l’avenue Junot.

10 / L'avenue Junot et la villa Léandre

Avenue Junot, Villa Léandre, Paris © Paris Tourist Office - Photographe : Marc Bertrand

L’avenue Junot est jalonnée d’élégantes demeures. On peut mentionner notamment au n°15, la maison de Tristan Tzara, poète fondateur du Dadaïsme, conçue par l’architecte moderniste Adolf Loos, fin des années 20. La Villa Léandre, avec ses maisons de briques dotées de bow-windows, séduit également les promeneurs. Il s’en dégage comme un petit air d’Angleterre !

Avenue Junot et villa Léandre, Paris 18e

 Plus d'infos sur l'avenue Junot et la Villa Léandre

Au sommet de l’avenue Junot, tournez à droite pour retrouver la rue Girardon et rejoindre l’avenue Lepic. Tournez à droite pour emprunter la rue Durantin, petite artère piétonne émaillée de diverses œuvres de street art.

Tournez à gauche dans la rue Caulaincourt.

11 / Le Terrass’Hotel

Terrass Hotel Paris - Restaurant panoramique

N’hésitez pas à pousser la porte du Terrass’ Hôtel situé à l’angle de la rue Joseph de Maistre et vous rendre au 7e et dernier étage pour découvrir un rooftop à la vue imprenable sur la capitale ! Les jours de beaux temps, la terrasse est évidemment très recherchée. C’est l’endroit rêvé pour siroter un apéritif tout en embrassant le panorama parisien.

Terrass’Hotel - 12-14 rue Joseph de Maistre, Paris 18e

 Plus d'infos sur le Terrass’ Hôtel

Reprenez la rue Caulaincourt. Elle se mue en pont, enjambant le cimetière de Montmartre en contrebas. A l’extrémité du pont un petit escalier situé sur votre gauche vous permet de rejoindre l’avenue Rachel, où se trouve l’entrée du cimetière.

12 / Le cimetière de Montmartre

Cimetière de Montmartre, Paris

Montmartre ayant été le quartier de prédilection de tant d’artistes, il n’est pas surprenant que nombre d’entre eux aient choisi de reposer au cimetière de Montmartre, appelé aussi cimetière Nord. Un plan, accessible à l’entrée du cimetière, recense quelque 300 sépultures de personnalités parmi lesquelles Hector Berlioz, Jacques Offenbach, Edgar Degas, Michel Berger, France Gall et Vaslav Nijinski. De célèbres auteurs y sont également enterrés : Emile Zola, Alfred de Vigny, Stendhal, Alexandre Dumas fils ou Georges Feydeau ainsi que des représentants du 7e art : François Truffaut, Jean-Claude Brialy, Sacha Guitry. Le cimetière abrite également plus de 800 arbres de 38 essences différentes.

Le saviez-vous ?

L’une de ses célèbres pensionnaires n’est autre Dalida dont vous avez croisé le buste un peu plus tôt au cours de la balade. Sa tombe est ornée d’une sculpture du même artiste, Alain Aslan, représentant la chanteuse en taille réelle.

Cimetière de Montmartre -entrée unique au 20 avenue Rachel, Paris 18e

 Plus d'infos sur le cimetière de Montmartre