Balade du palais Garnier au parc Monceau

Du palais Garnier au parc Monceau, on découvre un Paris majestueux où se côtoient opéra, grands magasins et hôtels particuliers.

Sur la Rive droite de la Seine, le Paris dessiné par le baron Haussmann est un Paris majestueux où se côtoient opéra, grands magasins et hôtels particuliers, le long de grands boulevards et sur de prestigieuses avenues. Du palais Garnier à la plaine Monceau, le Paris du Second Empire a peu changé, et invite à la découverte de l’art de vivre à la française : opéra, shopping, gastronomie, promenade et musées. Au fil des boulevards, les bâtiments haussmanniens sont richement décorés. Les plus beaux hôtels particuliers sont devenus des musées, et le visiteur est souvent plongé dans le Paris du XIXe siècle. La balade commence au métro Opéra (lignes de métro 3, 7 et 8).

1/ Le palais Garnier - Opéra National de Paris

Enfants sur le balcon du Palais Garnier regardant l'avenue de l'Opéra, Paris

S’il est appelé palais Garnier, c’est bien parce que l’Opéra National de Paris a été conçu pour briller et pour éblouir : du mythique Grand Escalier jusqu’au Grand Foyer, tout est marbre coloré, mosaïque et or. Napoléon III confie à l’architecte Charles Garnier la construction (1875) de ce un palais dédié aux arts lyriques et chorégraphiques. La riche programmation est partagée avec l’Opéra Bastille, plus moderne que le Palais Garnier : opéras, ballets, concerts, du classique à la création contemporaine. Le Palais dévoile aussi son architecture et ses décors, dont l’extraordinaire plafond peint par Chagall en 1964., à l’occasion de visites libres ou guidées. La visite est riche en anecdotes surprenantes à l’image de l’histoire du Fantôme de l’Opéra, dont la loge est encore visible aujourd’hui !

Opéra national de Paris - Palais Garnier - Place de l'Opéra – Paris 9e

Plus d’infos sur l’Opéra national de Paris - Palais Garnier

2/ Les Galeries Lafayette

Galeries Lafayette Paris Haussmann - 5 - La coupole

Sur le boulevard Haussmann, les Galeries Lafayette et leur célèbre coupole Art nouveau trônent depuis 1893. Étape shoppingincontournable, le grand magasin est en évolution permanente, réinventant le commerce depuis 130 ans. La terrasse panoramique, le glasswalk – passerelle de verre suspendue à 16 mètres au-dessus du sol sous la coupole – ou encore le rayon souvenirs complètent une expérience shopping inoubliable. Toutes les marques sont aux Galeries Lafayette, des plus accessibles au plus luxueuses, en mode, en beauté, en art de vivre et en gastronomie. La vue sur la capitale depuis le toit-terrasse des Galeries est spectaculaire.

Galeries Lafayette Paris Haussmann - 40 boulevard Haussmann - Paris 9e

Plus d’infos sur les Galeries Lafayette Paris Haussmann

Le toit-terrasse des Galeries Lafayette Paris Haussmann – Terrasse panoramique des Galeries Lafayette – Paris 9e

Plus d’infos sur le toit-terrasse des Galeries Lafayette Paris Haussmann

3/ Le Printemps Haussmann

Printemps Haussmann - Extérieur, Paris

Créé en 1865, le Printemps Haussmann ne cesse de se réinventer. Les marques les plus pointues y sont présentées en exclusivité à côté d’enseignes incontournables, et l’espace beauté est le plus grand du genre au monde… Les chiffres sont vertigineux : un million de références (mode, luxe, déco, et beauté), 25 étages et 3 magasins. La gastronomie n’est pas en reste au Printemps du Goût qui sélectionne le meilleur de la production française sur deux étages d’épicerie et de comptoirs de dégustation. Enfin, la terrasse panoramique et la coupole Art déco complètent la visite de ce grand magasin parisien.

Printemps Haussmann - 64 boulevard Haussmann - Paris 9e

Plus d’infos sur le Printemps Haussmann

Printemps du Goût - 7e et 8e étages du bâtiment Homme du Printemps Haussmann - Paris 9e

Plus d’infos sur le Printemps du Goût

4/ Musée du Parfum - Fragonard

Nouveau musée du parfum Fragonard entrée, Paris © OTCP

Le musée du Parfum - Fragonard est installé dans un cadre insolite : un ancien théâtre devenu manège où les Parisiens apprenaient à faire du vélo dans les années 1890. Y sont dévoilés les secrets de fabrication du parfum, ainsi que toute l’histoire de la parfumerie depuis l’Antiquité. La maison Fragonard, fondée en 1926 à Grasse, expose sa collection et les savoir-faire employés et développés depuis sa création. Matières premières, extraction, distillation, formulation, flaconnage… de l’Égypte ancienne à nos jours, le parfum parcourt l’histoire pour devenir un produit français iconique.

Musée du Parfum - Fragonard - 3-5 square de l'Opéra - Louis Jouvet - Paris 9e

Plus d’info sur le musée du Parfum - Fragonard

5/ L'Athénée théâtre Louis-Jouvet et les œuvres de Felice Varini

Théâtre de l'Athénée Louis-Jouvet, Paris © OTCP - Amélie Dupont

Juste en face du musée du Parfum - Fragonard, le visiteur remarque la belle façade du théâtre Athénée Louis-Jouvet. L’intérieur présente un des plus beaux exemples de salle à l’italienne de Paris. A deux pas, se trouvent trois œuvres de l’artiste suisse Felice Varini : Quatre triangles pour deux fenêtres, Double trapèze pour quatre triangles et Cinq ellipses ouvertes. Ces installations visuelles créées sur les murs présentent au premier regard des formes éclatées. Mais si le promeneur se place au bon endroit, les dessins se reforment et les œuvres se dévoilent dans leur intégralité.

Athénée théâtre Louis-Jouvet - Square de l'Opéra Louis-Jouvet - 7 rue Boudreau - Paris 9e

Plus d’infos sur l’Athénée théâtre Louis-Jouvet

6/ La Chapelle Expiatoire

Bâtiment néoclassique discrètement niché au cœur du square Louis XVI, la Chapelle Expiatoire est un monument historique. Elle est construite sur l’emplacement du cimetière de la Madeleine où sont inhumés le roi Louis XVI et la reine Marie-Antoinette après leur exécution. En 1815, Louis XVIII fait transférer les dépouilles du couple royal à la basilique de Saint-Denis et ordonne la construction d’une chapelle funéraire achevée en 1826. A l’intérieur, deux sculptures monumentales de marbre blanc rendent hommage à Louis XVI et à Marie-Antoinette.

Chapelle expiatoire - 29 rue Pasquier - Paris 8e

Plus d’infos sur la chapelle expiatoire

7/ L'église de la Madeleine

Orchestre Hélios - Extérieur Eglise de la Madeleine, Paris

La place de la Madeleine, réputée pour ses épiceries fines et ses comptoirs gastronomiques, est dominée par l’église du même nom. Le bâtiment en forme de temple grec, tel que l’a souhaité Napoléon pour glorifier ses armées, est aujourd’hui une majestueuse église majestueuse réputée pour les événement et concerts qui s’y déroulent régulièrement. L’intérieur est richement décoré de marbres, de fresques et de mosaïques, compensant l’absence de vitraux. Le célèbre grand orgue signé Aristide Cavaillé-Coll rappelle que Camille Saint-Saëns et Gabriel Fauré y furent titulaires. L’église de la Madeleine est souvent choisie pour les funérailles de personnalités : Chopin, Mistinguett, Edith Piaf, Coco Chanel, Joséphine Baker, Marlene Dietrich ou encor Johnny Hallyday.

Église de la Madeleine - Place de la Madeleine - Paris 8e

Plus d’info sur l’Église de la Madeleine

8/ Le Village Royal

Entre la rue Royale et la rue Boissy d’Anglas, le discret et charmant Village Royal est situé à l’emplacement d’un ancien marché au XVIIIe siècle, lui-même installé en lisière de la caserne des mousquetaires, la garde royale de Louis XIII. Le lieu est aujourd’hui consacré au luxe avec son allée piétonne bordée de boutiques de grandes marques au cœur d’un des quartiers les plus élégants de Paris.

Village Royal - 25 rue Royale - Paris 8e

Plus d’infos sur le Village Royal

9/ Le palais de l'Élysée

Rue Saint-Honoré, palais de l'Elysée, Paris © Paris Tourist Office - Photographe : Claire Pignol

Superbe demeure de style classique du XVIIIe siècle et ancienne résidence de la marquise de Pompadour, ce palais est aujourd’hui le siège de la Présidence de la République française. Ouvert uniquement à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, le palais de l’Élysée est très prisé par les visiteurs qui découvrent alors le parc fleuri qui s’étend jusqu’à l’avenue des Champs-Élysées. Véritable vitrine des savoir-faire français, l’intérieur du palais est meublé et décoré d’objets précieusement conservés et restaurés ainsi que d’œuvres d’art et de pièces de mobilier contemporaines, successivement commandées par chaque Président de la République et intégrées aux collections du Mobilier National.

Palais de l’Élysée - 55 rue du Faubourg Saint-Honoré - Paris 8e

Plus d’infos sur le Palais de l’Élysée

10/ L'église Saint-Augustin

Eglise Saint Augustin, Paris © OTCP - Amélie Dupont

Dominant les boulevards Haussmann et Malesherbes, l’église Saint-Augustin possède des dimensions monumentales : pas moins de cent mètres de long pour quatre-vingts mètres de haut ! L’architecte Baltard a construit une ossature métallique couverte de pierres permettant d’éviter l’utilisation de contreforts et d'arcs-boutants. La structure métallique est visible à l’intérieur, au niveau de la voûte et des colonnes et de fins piliers en fonte dorée soutiennent l'édifice. A l’intérieur, on remarque les vitraux colorés.

Paroisse Saint-Augustin - 1 avenue César Caire - Paris 8e

Plus d’infos sur la Paroisse Saint-Augustin

11/ Le musée Jacquemart-André

Musée Jacquemart-André - Jardin d'hiver

Ce somptueux hôtel particulier, construit dans les années 1870, était la résidence de Nélie Jacquemart et Édouard André. Ils y installent leur extraordinaire collection de peintures : Fragonard, Uccello, Rembrandt, Van Dyck, Canaletto, David, Vigée-Lebrun, Botticelli… mais aussi des fresques de Tiepolo, du mobilier somptueux et d’inestimables tapisseries. L’hôtel particulier est une œuvre d’art à part entière. Le jardin d’hiver et son escalier à double révolution, le salon de musique, les salons à dimension variables permettaient de recevoir jusqu’à mille invités lors de réceptions fastueuses. Aujourd’hui, les visiteurs découvrent non seulement une collection d’art remarquable, des expositions prestigieuses et une maison raffinée dévoilant l’art de vivre à Paris à la fin du XIXe siècle.

Musée Jacquemart-André- 158 boulevard Haussmann - Paris 8e

Plus d’infos sur le Musée Jacquemart-André

12/ The Pagoda Paris

Au détour de la rue de Courcelles, la présence de cette pagode chinoise intrigue. Installée en 1925 par le collectionneur et marchand d’art Ching Tsai Loo, elle est aujourd’hui une galerie d’art consacrée à l’exposition et à la vente d’œuvres asiatiques, antiques et contemporaines. La collection initiale de M. Loo, constituée de 1 300 livres, 3 000 catalogues d'expositions, 3 000 photos originales et nombreux objets rares, y est toujours conservée. Tous les éléments de l’architecture chinoise traditionnelle sont présents : un portail en bois précieux surmonté de mystérieuses créatures, des avant-toits courbés et recouverts de tuiles vernies, une façade rouge et, à l’intérieur, des panneaux de laque du XVIIIe.

The Pagoda Paris - 48 rue de Courcelles - Paris 8e

Plus d’infos sur The Pagoda Paris

13/ Le parc Monceau

Parc Monceau, Paris © OTCP - Amélie Dupont

Créé en 1769, le parc Monceau est l’un des parcs les plus romantiques de Paris. Remanié à plusieurs reprises, il est inauguré par Napoléon III en 1861 dans sa configuration définitive. Les visiteurs découvrent un parc étonnant avec son arcade de style Renaissance - vestige de l'Hôtel de Ville de Paris brûlé en 1871 – sa pyramide, son obélisque, ou encore sa célèbre Naumachie, vaste bassin entouré d’une colonnade corinthienne. De nombreuses statues rendent hommage aux illustres musiciens et auteurs français : Gounod, Musset, Chopin ou encore Maupassant. Parmi les nombreux arbres, on s’arrête devant le platane d'Orient de sept mètres de circonférence et âgé de plus de 200 ans. Le parc Monceau est particulièrement apprécié par les coureurs : en effet, son tour complet fait exactement un kilomètre, pratique pour mesurer ses performances !

Parc Monceau - 35 boulevard de Courcelles - Paris 8e

Plus d’infos sur le parc Monceau

14/ Le musée Nissim de Camondo

Musée Nissim de Camondo, Paris © OTCP - Luc Boegly

Bâti dans les années 1910, l’hôtel particulier qui abrite le musée Nissim de Camondo constitue un témoignage précieux de la vie d’une riche famille parisienne au début du XXe siècle. La maison et son fonctionnement étaient ultra-modernes pour l’époque : système de chauffage à air filtré, ascenseurs à air comprimé, nettoyage par le vide, salles de bain hygiéniques… Le décor est constitué de collections d’art décoratif français du XVIIIe. La visite de la cuisine, des offices et des salles de bain est aussi fascinante que celle des salons de réception ou des chambres aux meubles précieux.

MAD - Musée Nissim de Camondo - 63 rue de Monceau - Paris 8e

Plus d’infos sur le MAD - Musée Nissim de Camondo

15/ Le musée Cernuschi - Musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Musée Cernushi | 630x405 | COMP © B.Soligny - Musée Cernushi - Paris Musées - OTCP

Parmi les belles demeures qui bordent le parc Monceau, celle qui abrite le musée Cernuschi se distingue par son style particulier : une façade néoclassique, des médaillons représentant Léonard de Vinci et Aristote, des atlantes barbus qui supportent une corniche… On est loin du style haussmannien ! L’hôtel particulier est intégralement consacré à la collection inestimable constituée par Henri Cernuschi au XIXe siècle : 2 500 ans d’histoire de l’art de Chine, du Japon, de Corée et du Vietnam. Céramiques, bronzes, peintures, dessins, photographies… Clou de la visite, l’imposante statue du Bouddha Amida en provenance de Tokyo trône du haut de ses 4 mètres au centre de la grande salle aux larges verrières. L’entrée est gratuite.

Musée Cernuschi - Musée des arts de l'Asie de la Ville de Paris - 7 avenue Vélasquez - Paris 8e

Plus d’infos sur le musée Cernuschi - Musée des arts de l'Asie de la Ville de Paris

16/ Musée national Jean-Jacques Henner

Musée national Jean-Jacques Henner, salon néo-renaissance, Paris © Musée national Jean-Jacques Henner

Installé dans une belle maison de la plaine Monceau, le musée national Jean-Jacques Henner expose l’ensemble de l’œuvre du peintre, lauréat du prix de Rome de peinture en 1858. On découvre les portraits, les paysages, les nus féminins, les nymphes et les naïades de ce peintre académique à succès, à l’époque où nait l’impressionnisme. La maison est construite et décorée dans un styleéclectique - néo-renaissance, ottoman, andalou, nord-africain, chinois - typique de la fin du XIXe siècle.

Musée national Jean-Jacques Henner - 43 avenue de Villiers - Paris 17e

Plus d’infos sur le musée national Jean-Jacques Henner

17/ Citéco - Cité de l’économie

Citéco, Paris

Ancienne succursale de la Banque de France, l'hôtel Gaillard surprend avec son style féerique, librement inspiré des châteaux de la Loire (toits élancés, tourelles et murs de briques). Il est unique en son genre dans le paysage parisien. Il est occupé aujourd’hui par Citéco - Cité de l’économie, musée qui présente et explique la finance et l'économie, de façon pédagogique et ludique. A travers les collections permanentes et des expositions pointues, le visiteur parcourt l’histoire de la finance, des premiers coquillages-monnaie aux mouvements informatiques de la bourse. De son passé bancaire, l’édifice a conservé la salle des coffres souterraine protégée par une étonnante porte blindée, une douve, un pont-levis et un plancher coulissant. La balade se termine au métro Malesherbes (ligne de métro 3).

Citéco - Cité de l'économie - 1 place du Général Catroux - Paris 17e

Plus d’infos sur Citéco - Cité de l'économie