Balade du Palais-Royal à la place Vendôme

A la découverte de ses nombreux trésors et de son patrimoine, entre histoire, culture, mode et anecdotes

Avec ses théâtres, ses belles places et ses hôtels particuliers, les abords du Palais-Royal et de l’Opéra Garnier ont été un terrain de jeu privilégié du Tout-Paris de la Belle Époque. Les grands travaux du Baron Haussmann pour rendre la ville plus agréable à vivre s'illustrent ici tout particulièrement. Depuis la sortie du métro Palais Royal Musée du Louvre, partez à la découverte de ces nombreux trésors entre histoire, culture, mode fastueuse et anecdotes insolites.

1 / LeKiosque des Noctambules

Le Kiosque des noctambulesde Jean-Michel Othoniel, place Colette, Paris © OTCP - Amélie Dupont - Jean-Michel Othoniel

Une belle surprise vous attend dès la sortie du métro Palais-Royal, place Colette. Ce n’est pas un classique édicule Guimard qui surmonte la station, mais une véritable œuvre d’art contemporaine : le Kiosque des Noctambules du plasticien Jean-Michel Othoniel, réalisée en 2000 à partir de 800 perles en verre de Murano.

Kiosque des Noctambules - 12 place Colette, Paris 1er

2 / La Comédie-Française

Comédie Française, Paris © OTCP - Amélie Dupont

Sur la même place, se dresse, face à vous, la Comédie-Française. Ce théâtre est bien plus qu’une simple salle de spectacle, c’est une institution culturelle faisant figure de référence pour les comédiens. A sa création en 1681, la Comédie Française n’est alors qu’une association qui rassemble plusieurs troupes qui se produisent dans divers théâtres parisiens. Elle pose ses valises définitivement place Colette dans un bâtiment qu’elle fait construire en 1799. La salle Richelieu où se tiennent les représentations est caractéristique de l’architecture à l’italienne avec sa forme de fer à cheval, ses balcons et sa coupole.

Le saviez-vous ? Bien que surnommée La Maison de Molière, le dramaturge n’a jamais joué sur les planches de ce théâtre puisqu’il est mort en 1673, bien avant la fondation de l’institution. Cette filiation vient du fait que sa troupe faisait partie des créateurs originels du rassemblement de comédiens.

La Comédie-Française - 1 place Colette, Paris 1er

 Plus d'infos sur la Comédie-Française - Salle Richelieu

3 / Le Domaine national du Palais Royal

Les Colonnes de Buren dans le domaine national du Palais Royal, Paris

Continuez votre promenade par le Palais-Royal et son jardin qui jouxtent la Comédie-Française. Construits en 1628 par le cardinal Richelieu, le domaine fut le théâtre de grands moments de l’histoire de France. C’est en ces murs notamment que Louis XIV a grandi ! Le palais évoluant au fil du temps, des galeries sont ajoutées au 18e siècle à la bâtisse. Elles accueillent des commerçants et vendeurs de tous horizons, des cafés, des maisons de jeu et autres tripots. Bien loin de la réputation sulfureuse qu’avait le palais au 19e siècle, il fait bon, aujourd’hui, déambuler sous ses arcades avant de flâner dans son jardin central pourvu de belles allées de tilleuls.

L’art contemporain occupe, depuis les années 80, une place de choix avec « Les Deux Plateaux » communément appelés les Colonnes de Buren, œuvre réalisée par Daniel Buren ou bien la fontaine à boules « Les Sphérades » sculpture cinétique de Pol Bury.

Domaine national du Palais Royal – place Colette, Paris 1er 

 Plus d'infos sur le Domaine national du Palais Royal

4 / La galerie Vivienne

Galerie Vivienne intérieur

Rejoignez la rue Radziwill pour apercevoir la galerie dorée de la Banque de France. Sur réservation uniquement, il est possible d’y admirer une fresque magistrale, des tableaux de maîtres, des sculptures, dorures et boiseries époustouflantes.

Remontez ensuite vers la rue des Petits-Champs puis engouffrez-vous dans la Galerie Vivienne. Ce passage couvert, construit en 1823, était à l’origine une galerie commerçante pour les élégantes du 19e siècle. Avec sa belle verrière, ses arcades et ses dessins de mosaïques au sol, elle mérite, à l’instar des autres passages du quartier, toute votre attention. Si elle est ouverte, faites un saut dans la Galerie Colbert voisine pour admirer sa belle rotonde surmontée d’une coupole.

Galerie Vivienne - 5 rue de la Banque, Paris 2e. Ouverte tous les jours de 8h30 à 20h30

 Plus d'infos sur la Galerie Vivienne

Galerie Colbert - 4 rue Vivienne, Paris 2e

 Plus d'infos sur la Galerie Colbert

5 / La place des Victoires

Place des Victoires, Paris © OTCP - Claire Pignol

Retour sur la rue des Petits-Champs pour avancer jusqu’à la place des Victoires. Cette place royale a été érigée en 1685 à la gloire de Louis XIV, dont la statue magistrale trône en son centre. D’un diamètre de 80 mètres, la place est imposante par ses belles proportions et les bâtiments nobles qui l’entourent, presque tous classés ou inscrits au titre des monuments historiques.

Le saviez-vous ? La place des Victoires tout comme les places des Vosges, Dauphine, Vendôme et de la Concorde sont des places royales parisiennes. Elles sont destinées à accueillir la statue d'un souverain, le plus souvent à cheval, pour célébrer ses victoires et ont majoritairement été commandées par le roi lui-même, en toute modestie... 

Place des Victoires, Paris 2e

 Plus d'infos sur la Place des Victoires

6 / La bibliothèque nationale de France - site Richelieu

BNF Site Richelieu, Paris © OTCP - David Paul Carr

Depuis la place, revenez sur vos pas sur la rue des Petits-Champs jusqu’au site Richelieu, berceau historique de la bibliothèque Nationale de France. Le lieu mérite le détour, aussi bien pour son bâtiment que pour sa collection. Des trésors inestimables du patrimoine - manuscrits rares, plans, cartes… - y sont réunis.

Bibliothèque nationale de France, site Richelieu - 58 rue de Richelieu, Paris 2e. Visite guidée uniquement, réservation obligatoire.

 Plus d'infos sur la bibliothèque Nationale de France - Site Richelieu

7 / Le passage Choiseul

Paris, passage Choiseul © OTCP - Marc Bertrand

Plus loin sur votre droite se trouve le passage Choiseul, le plus long passage couvert de Paris avec ses 190 mètres. Plus calme que ses voisins, il offre une belle perspective et de jolies couleurs. Il permet également d’accéder au petit théâtre des Bouffes-Parisiens – qui fait la part belle aux comédies – et à la rue Sainte-Anne où vous pourrez goûter au meilleur de la gastronomie japonaise à Paris.

Passage Choiseul - 40 rue des Petits Champs, 23 rue Saint-Augustin et 40 rue Dalayrac, Paris 2e

 Plus d'infos sur le passage Choiseul

8 / Le Palais Garnier - Opéra National de Paris

Façade du Palais Garnier, Paris

Non loin du passage Choiseul se dresse l’un des joyaux de la capitale : l’Opéra Garnier appelé également Palais Garnier. On doit ce chef-d’œuvre à Charles Garnier qui a su mélanger les styles et les univers, inspirés de ses voyages autour de la Méditerranée. Le Palais Garnier est inauguré quinze ans plus tard et n’a rien perdu de sa superbe en 150 ans. À l’intérieur, offrez-vous quelques instants pour admirer le magistral escalier central, le grand foyer – qui n’est pas sans rappeler la galerie des glaces de Versailles – et enfin la grande scène. Cette salle, construite à l’italienne, pousse le spectateur à lever les yeux vers son plafond en dôme orné d’un lustre impressionnant de 8 mètres et, surtout, de peintures signées Marc Chagall.

Le saviez-vous ? Il existe un lac artificiel sous l’opéra ! Alors que la construction de la salle est lancée, Charles Garnier et ses équipes sont confrontés à un problème de taille : un sol meuble et des infiltrations. La solution d’un bassin assurant une parfaite étanchéité est alors adoptée ! Aujourd’hui, il accueille les entrainements des hommes-grenouilles des pompiers de Paris.

Palais Garnier - place de l'Opéra, Paris 9e

 Plus d'infos sur le Palais Garnier

Arrêtez-vous quelques instants sur la place de l’Opéra qui donne à voir les boulevards percés par le baron Haussmann. D’ici, vous aurez une vue parfaite sur l’avenue de l’Opéra, le boulevard des Capucines ou encore la rue de la Paix, particulièrement réputée pour ses bijouteries et joailleries. Faites une pause à la terrasse du Café de la Paix, adresse mythique qui a vu passer notamment Emile Zola et Guy Maupassant... avant de reprendre votre promenade vers les Grands Magasins du boulevard Haussmann.

Café de la Paix - 5 place de l'Opéra, Paris 9e

 Plus d'infos sur le Café de la Paix

Arrivez sur le boulevard Haussmann, accordez-vous une pause shopping dans les Grands Magasins.

9 / Les Galeries Lafayette

Galeries Lafayette - Panorama, Paris © Alessandro Clemenza

Direction les Galeries Lafayette. Ce temple de la mode? connu et reconnu internationalement, se déploie sur 45 000 m². Véritable symbole du style et du raffinement à la française, le grand magasin mérite que l'on s'y attarde pour profiter de sa sélection de marques pointues, luxueuses ou incontournables, de son espace Gourmet offrant spécialités gastronomiques ou petites douceurs et sa large terrasse pour admirer la capitale vue du ciel. Clou de la visite : son immense coupole Art Nouveau au style byzantin et ses balcons ferronnés.

Galeries Lafayette Paris Haussmann– 40 boulevard Haussmann, Paris 9e

 Plus d'infos sur les Galeries Lafayette

10 / Le Printemps Haussmann

Printemps - Facade Haussmann, Paris © PRINTEMPS

Autre grand magasin de référence dans le monde entier : le Printemps Haussmann !  Créé en 1865, il est reconnaissable à sa splendide coupole Art déco, sa façade haussmannienne et ses somptueuses vitrines. Ces bâtiments sont aujourd'hui classés monuments historiques. Plus de 44000 m² sont dédiés à la mode, au luxe, à la beauté et à la décoration. Le Printemps du Goût installé sur deux étages est un espace gastronomique idéal pour déjeuner ou simplement faire une halte lors de votre shopping. N'hésitez pas à monter jusqu'à la terrasse panoramique qui offre une vue inoubliable sur les toits de Paris.

Printemps Haussmann – 64 boulevard Haussmann, Paris 9e

 Plus d'infos sur Printemps - Paris Hausmann

11 / Le musée du Parfum - Fragonard

Nouveau musée du parfum Fragonard entrée, Paris © OTCP

Au niveau des Galeries Lafayette, redescendez la rue Scribe pour rejoindre le musée du Parfum - Fragonard. La célèbre maison de parfumerie fondée en 1926 met son expertise au service du public dans ce nouveau temple des senteurs. En plus d’offrir des explications pas à pas sur les différentes étapes de fabrication, le musée s’est pourvu d’une collection de pièces uniques retraçant l’histoire de la parfumerie de l’antiquité à nos jours. Des guides experts vous révèlent tous ces secrets lors de visites guidées complètes.

Musée du Parfum – Fragonard - 3-5 square de l'Opéra-Louis Jouvet, Paris 9e

Musée ouvert du lundi au samedi, de 9h à 18h. Entrée et visite guidée gratuites

 Plus d'infos sur le musée du Parfum - Fragonard

12 / L'église de la Madeleine

Eglise de la Madeleine, façade, Paris © PxHere

Rejoignez le boulevard des Capucines puis le boulevard de la Madeleine, jusqu’à la place du même nom. On peut admirer en son centre la monumentale église de la Madeleine au style gréco-romain, pour le moins surprenant. Son architecture atypique pour un bâtiment religieux est liée aux aléas de l’histoire ; sa vocation ayant changé plusieurs fois au fil du temps. Sa construction a d’ailleurs pris près de 80 ans entre 1763 et 1842 !

Les bâtiments qui encadrent la place ont hébergé des hôtes de prestige comme le compositeur Camille Saint Saëns, le poète et dramaturge Jean Cocteau ou bien le comédien Jean Marais. Aujourd’hui, de belles boutiques, pâtisseries et épiceries fines, telles que Café Pouchkine, Mariage Frères ou Caviar Kaspia, y ont pris place.

Le saviez-vous ? L’église de la Madeleine a accueilli, depuis sa construction, les funérailles de nombreuses personnalités dont Chopin, Édith Piaf, Joséphine Baker ou encore récemment Johnny Hallyday.

Eglise de la Madeleine – place de la Madeleine, Paris 8e

 Plus d'infos sur l'église de la Madeleine

 13 / La place Vendôme

Place Vendôme - Vue générale, Paris

Revenez sur vos pas pour arpenter la fameuse rue Saint-Honoré. Longue de 2 km, elle accueille quelques-unes des enseignes les plus luxueuses de Paris.

En suivant cette rue, votre regard va être rapidement attiré à gauche par la mythique place Vendôme qui bénéficie d’une aura toute particulière due à son impressionnant volume et sa colonne centrale. Place royale commandée par Louis XIV, la statue représentant le monarque a été remplacée sous Napoléon par cette colonne, symbole de sa puissance, coulée avec le bronze de canons ennemis et surmontée d’une statue de l’empereur en César. Les bâtiments qui l’encadrent abritent les grands noms de la joaillerie, le ministère de la Justice et l’hôtel de luxe le Ritz Paris.

Le saviez-vous ? Tous les hôtels particuliers entourant la place ont été construits sur le même modèle et leur façade ont, depuis, été classées au titre des monuments historiques.

Place Vendôme, Paris 1er

 Plus d'infos sur la place Vendôme