Balade à Châtelet

Des Halles à Beaubourg, de Montorgueil aux quais de Seine, promenade dans le plus vieux quartier de Paris.

Le « Ventre de Paris », comme l’appelait Émile Zola fut le centre névralgique des activités commerciales jusqu’au 20e siècle avec ses halles immenses, ses vendeurs, ses bestiaux, ses odeurs, ses artisans et ses crieurs. Autant d’animation qui attirait inévitablement la débauche et le crime ! Ce fut donc aussi le quartier de la justice, de la prison et des exécutions.

Aujourd’hui, le commerce est toujours aussi dynamique. La culture et la détente ne sont pas en restent avec les théâtres de la Ville et du Châtelet, le Parc Rives de Seine, ou encore le jardin Nelson Mandela. Se promener à Châtelet en famille ou entre amis n’a jamais été aussi sympathique ! Redécouvrez ce quartier comme vous ne l’avez jamais vu, entre Histoire, shopping, culture et flânerie. Départ de la balade, place du Châtelet

Le saviez-vous ?

Avant le déménagement des halles à Rungis, Châtelet était l’antre des bouchers. En témoignent des rues aux noms évocateurs aujourd’hui disparues telles la rue de la Grande Boucherie, la rue de la Tuerie, la rue au Lard ou encore la rue du Pied de Bœuf. L’église dont faisait autrefois partie la tour Saint-Jacques n’était autre que l’église Saint-Jacques-de-la-Boucherie.

1 / La place du Châtelet

Place du Châtelet, Paris © OTCP - Jacques Lebar

L’effervescente place du Châtelet encadrée par les  les théâtres de la Ville et du Châtelet aux belles façades à colonnades typiques du 19e siècle surplombe la Seine. En son centre, se dresse l’imposante fontaine du Palmier qui commémore les victoires de Napoléon Ier et qui a permis d’offrir en 1808 l’eau potable gratuite aux Parisiens. L’origine de son nom vient des feuilles de palmiers qui ornent la colonne de la fontaine.

Le saviez-vous ? La place du Châtelet ne fut pas toujours aussi accueillante. Avant sa construction en 1858 se trouvait un petit château du même nom datant du Moyen-Âge qui abritait alors une morgue, le siège de la police parisienne et les plus grands malfrats de la capitale dans ses geôles. Il fut détruit à cause de son insalubrité.

Place du Châtelet, Paris 1er et 4e

 Plus d'infos sur la Place du Châtelet

Théâtre du Châtelet – 2 rue Edouard Colonne, Paris 1er

 Plus d'infos sur le Théâtre du Châtelet

Théâtre de la Ville – 2 place du Châtelet, Paris 1er

 Plus d'infos sur le Théâtre de la Ville

2 / Le parc Rives de Seine

Sortie vélo au Parc Rives de Seine © Jean-Baptiste Gurliat

Accédez aux berges du fleuve pour profiter du parc Rives de Seine, situé à l’emplacement de l’ancienne voie George Pompidou. C’est un havre de paix au cœur du tumulte. Long de 2,3 km, le parc s’étend sur 10 hectares du pont de l'Alma au pont des Arts, rive gauche et du pont Neuf au port de l’Arsenal, rive droite. On peut le parcourir à pied, en trottinette ou en vélo. Détente au soleil, pétanque, vias ferratas pour les enfants, équipements sportifs : seul, en famille ou entre amis, on se défoule et on prend du bon temps !

Parc Rives de Seine - rive gauche : du pont d'Iéna au pont des Arts. Rive droite : du pont Neuf au port de l'Arsenal.

 Plus d'infos sur le parc Rives de Seine

3 / La Tour Saint-Jacques

Tour Saint-Jacques, sculpture, Paris © Christophe Prévotat

A quelques pas du Théâtre de la Ville se dresse la tour Saint-Jacques qui n’est vraiment pas un édifice comme les autres ! Auparavant rattachée à l’église Saint-Jacques-de-la-Boucherie, c’est un clocher de style gothique flamboyant datant du 16e siècle. Ses gargouilles, ses statues et ses bas-reliefs n’ont rien à envier à sa grande sœur Notre-Dame. Elle fut longtemps un lieu de rassemblement sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, Blaise Pascal y fit l’expérience de la pesanteur au 17e siècle et elle accueille depuis le 19e une petite station météorologique à son sommet.

Tour Saint-Jacques – square de la tour Saint-Jacques - 39 rue de Rivoli, Paris 1er. Des visites guidées et l’ascension de la tour ont uniquement lieu l’été

 Plus d'infos sur la tour Saint-Jacques

4 / Rues Saint-Martin, de la Verrerie et Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie

Situées à la croisée de Châtelet et du Marais, les rues Saint-Martin, de la Verrerie et Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie sont l’occasion de faire du shopping hors des sentiers battus, loin des grandes enseignes de la rue de Rivoli. Mises à part quelques boutiques de souvenirs, le début de la rue Saint-Martin offre des magasins de vêtements et d’accessoires. Après avoir traversé la rue du Renard, les fans de fripes seront servis avec Kilo Shop et Free’p’Star rue de la Verrerie. Pour le design et la déco, direction la rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie chez Fleux : une enseigne haute en couleurs avec pas moins de trois boutiques au même endroit !

Rues Saint-Martin, de la Verrerie et Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, Paris 4e

5 / Le centre Pompidou et la fontaine Stravinsky

 

Fontaine Stravinsky, Paris

Vous êtes au cœur du quartier Beaubourg. Impossible de manquer l’imposant centre Pompidou ! Ouvert en 1977, ce temple de l’art moderne parisien doit son architecture loufoque mêlant couleurs et transparences, tuyauterie et bouches d‘aération monumentales à Renzo Piano et Richard Rogers. Point d’orgue de la construction : un escalier mécanique qui grimpe le long de la façade ressemblant à une chenille ! Jongleurs, danseurs, musiciens ou comédiens animent son parvis avec des spectacles de rues vivants et colorés. A quelques pas de l’église Saint-Merri, la fontaine Stravinsky ou fontaine des Automates imaginées par Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle animent la place par son arc en ciel de couleurs et fascine les passants grâce à ses sculptures bariolées. Levez les yeux ! L’immense œuvre de street art Chuuuttt, de Jef Aérosol ne passe pas inaperçue. L’artiste M.Chat a, quant à lui, déposé ses œuvres un peu plus loin sur les volets roulants du BHV Homme, 36 rue de la Verrerie.

Centre Pompidou – place George Pompidou, Paris 4e

 Plus d'infos sur le centre Pompidou

Fontaine Stravinsky – place Igor Stravinsky, Paris 4e

 Plus d'infos sur la fontaine Stravinsky

6 / La Maison de Nicolas Flamel

Non loin de la station Rambuteau, au 51 rue de Montmorency, se trouve la plus ancienne maison de Paris. C’est une petite bâtisse de pierre coincée entre deux immeubles, construite en 1407. Son premier propriétaire n’était autre que Nicolas Flamel, un riche bourgeois parisien dont le mythe dit qu’il aurait trouvé le moyen de changer les métaux en or grâce à la pierre philosophale…

Maison de Nicolas Flamel - 51 rue de Montmorency, Paris 3e

7 / Le Passage de l’Ancre

Remontez la rue Saint-Martin jusqu’au passage de l’Ancre. Le calme, la beauté des vieilles boutiques, la luxuriance des potées fleuries qui bordent les immeubles… cette ruelle pavée a tout d’un enchantement... Situé entre le 221 rue Saint-Martin et le 30 rue de Turbigo, il est est difficilement visible depuis la rue. Mais c’est aussi un lieu marqué par la guerre : tous ses habitants furent déportés lors de la rafle du Vel-d’Hiv en juillet 1942.

Passage de l’Ancre, Paris 3e

8 / La fontaine des Innocents, le forum des Halles et le jardin Nelson Mandela

Forum des Halles - Canopee - Exterieur, Paris © Alain Potignon

Poursuivez votre balade place Joachim du Bellay où trône la fontaine des Innocents, datant de l’époque d’Henri IV (1550). Elle est construite en lieu et place du cimetière des Innocents, dont les ossements sont déplacés dans les Catacombes en 1786. A deux pas de la fontaine, la rue Berger mène vers le Forum des Halles. Ce centre commercial édifié dans les années 70 prend la place des Halles Baltard qui constituaient le plus important marché de gros de Paris. Laissez-vous tenter par une virée shopping et profitez-en pour admirer la gigantesque canopée qui se déploie au-dessus du forum. Le jardin Nelson Mandela tout proche offre jeux pour les enfants et espaces dédiés pour s’adonner au foot, au basket et au ping-pong.

Fontaine des Innocents - place Joachim du Bellay, Paris 1er

 Plus d'infos sur la fontaine des Innocents

Westfield Forum des Halles – 101 Porte rue Berger, Paris 1er

 Plus d'infos sur le Forum des Halles

Jardin Nelson Mandela – 32 rue Berger, Paris 1er

 Plus d'infos sur le jardin Nelson Mandela

9 / La Bourse de Commerce – Pinault Collection

Bourse de Commerce - Pinault Collection - Détails, Paris

A deux pas des Halles, rue de Viarmes, on trouve une construction étonnant par sa géométrie : la Bourse de Commerce, dont l’histoire se confond avec celle du quartier. Cette ancienne halle aux blés construite au 18e siècle conserve un seul vestige du bâtiment initial : la colonne Médicis (16e siècle). Transformé en bourse du commerce en 1889, cet édifice circulaire à coupole est aujourd’hui entièrement restauré et reconvertit en musée d’art contemporain grâce à l’architecte Tadao Ando. Dès le printemps 2021, il sera possible d’y découvrir l’immense collection de l’homme d’affaire François Pinault via des expositions monographiques et des accrochages thématiques.

Bourse du Commerce – Pinault Collection – 2 rue Viarmes, Paris 1er

 Plus d'infos sur la Bourse de Commerce

Continuez par les rues du Louvre, Coquillière et Rambuteau pour atteindre l’église Saint-Eustache.

10 / L’église Saint-Eustache

Eglise Saint-Eustache, Paris

Construite au 16e siècle, l’église Saint-Eustache remplace alors une petite chapelle, afin d’accueillir une population de plus en plus dense. A l’intérieur, la nef gothique est à couper le souffle et de nombreux vitraux sont visibles dans le transept. L’église Saint-Eustache a accueilli le baptême de nombreuses personnalités parmi lesquelles Molière, Richelieu et madame de Pompadour. On y joue souvent des concerts d’orgue ou de musiques actuelles.

Eglise Saint-Eustache – 2 impasse Saint-Eustache, Paris 1er

 Plus d'infos sur L’église Saint-Eustache

11 / La rue Montorgueil 

Terrasse de bistrot, rue Montorgueil, Paris   © OTCP - Nicky Bouwmeester

Vous voilà à quelques pas de la rue Montorgueil. Impossible de passer à côté de cette voie si pleine de caractère ! On y trouve, parmi les plus vieilles boutiques de la ville, la pâtisserie Storher, datant de 1730. Ne manquez pas la sublime façade du Rocher de Cancale, un bar-restaurant aux parures de bois bleu ciel et or autrefois fréquenté par Honoré de Balzac. Pour une promenade encore plus littéraire, rendez-vous à l’Escargot, un des établissements préférés de Marcel Proust.

Rue Montorgueil, Paris 1er

 Plus d'infos sur la rue Montorgueil

Puis faites un détour rue Etienne Marcel pour admirer la tour Jean-sans-Peur Un vestige de l’hôtel des Ducs de Bourgogne construit au 15e siècle qui est aujourd’hui la plus haute tour médiévale de la capitale

Tour Jean-sans-Peur – 20 rue Etienne Marcel, Paris 2e

 Plus d'infos sur la tour Jean-sans-Peur

12 / Le musée en Herbe

Hello My Game Is ... - Musée en herbe © Invader - Hello My Game Is

Revenez sur vos pas pour suivre les rues du Louvre, de Rivoli et de l’Arbre Sec. Le numéro 23 abrite le musée en Herbe qui fait découvrir l’art aux plus petits. Au programme : des expositions d’artistes, des visites animées, des ateliers et de nombreux événements adaptés à tous les âges. Une belle occasion d’initier les enfants à la culture.

Musée en Herbe - 23 rue de l’Arbre Sec, Paris 1er

 Plus d'infos sur le musée en Herbe

13 / L’église Saint-Germain-l'Auxerrois

Eglise Saint-Germain l'Auxerrois, intérieur, Paris © Eglise Saint-Germain l'Auxerrois

Prenez le temps de vous attarder aux abords du Louvre pour admirer l’église Saint-Germain-l’Auxerrois aux fondations mérovingiennes et son architecture Renaissance. Un magnifique édifice tragiquement associé à la nuit de la Saint-Bathélemy. Ses cloches auraient sonné l’alarme le 23 août 1572 pour déclencher le massacre des Protestants. En raison de l’incendie de Notre-Dame le 15 avril 2019, c’est ici qu’ont lieu les offices canoniaux auparavant donnés dans la cathédrale.

Eglise Saint-Germain-l'Auxerrois – 2 place du Louvre, Paris 1er

 Plus d'infos sur l’église Saint-Germain-l’Auxerrois

14 / La Samaritaine

Ne manquez pas de passer devant La Samaritaine qui jouxte l’église Saint-Germain l'Auxerrois.

Connue pour son style Art Nouveau et Art déco, le bâtiment est créé en 1870 par Ernest Cognacq et Marie-Louise Jaÿ, dont les collections d’art son aujourd’hui visibles au musée qui porte leur nom. Avec sa surface de 48 000 m², la Samaritaine est l’un des plus grands magasins de la capitale. Sa popularité déclinant lentement à partir des années 1970, le magasin ferme ses portes en 2005. Aujourd’hui propriété du groupe LVMH, elle prépare son grand retour en 2021 avec notamment un hôtel de luxe et de nombreux commerces.

La Samaritaine – 19 rue de la Monnaie, Paris 1er

15 / Le pont Neuf

A la croisée du quai du Louvre et de la rue de la Monnaie, on peut apercevoir le pont Neuf. Construit à la fin du 16e siècle, c’est le plus ancien pont de Paris encore debout. Mais puisqu’il est si vieux, pourquoi s’appelle-t-il le pont Neuf ? Parce qu’il constituait une nouveauté à l’époque ! C’était un des premiers ponts à être doté de trottoirs pour protéger les piétons de la boue et des chevaux, et un des seuls à ne pas être surmonté d’habitations.

Pont Neuf - Quai de la Mégisserie, Paris 1er

 Plus d'infos sur le pont Neuf

Empruntez le quai de la Mégisserie et profitez des bouquinistes qui le longent pour chiner livres anciens, affiches et gravures. Rejoignez enfin le pont au Change.

16 / Le pont au Change

Il offre une vue idéale sur le centre de la capitale : l’île de la Cité, le pont Neuf, la Conciergerie, la place du Châtelet et même la tour Eiffel ! Construit en bois au 9e siècle, le pont au Change a été maintes fois détruit par les crues de la Seine. Son allure actuelle date de la deuxième moitié du 19e siècle, en témoignent les initiales de Napoléon III flanquées sur chacun de ses piliers. Quant à son nom, il le doit à sa fonction initiale : les étrangers devaient troquer leurs devises chez des changeurs sur le pont avant d’entrer dans Paris !

Pont au Change - 2 quai de la Mégisserie , Paris 1er