Balade à Saint-Germain-des-Prés

A la découverte de ce petit village en plein centre de Paris, où se mêlent culture et patrimoine.

La rive gauche, ses intellectuels, ses belles boutiques, ses monuments historiques… Depuis des siècles, le vibrant quartier Saint-Germain-des-Prés attire les curieux du monde entier. Partez à la découverte de ce petit village en plein centre de Paris, où se mêle culture et patrimoine.

1 / L’église Saint-Germain-des-Prés

Eglise Saint-Germain-des-Prés, Paris© OTCP - Jacques Lebar

Commencez la découverte des trésors du quartier Saint-Germain dès la sortie du métro avec la majestueuse église Saint-Germain-des-Prés qui vous fait face. Cette abbaye datant de 543, est la plus ancienne de Paris et a été témoin de nombreux événements de l’histoire de la ville comme la prise par les vikings – pendant laquelle elle fut incendiée. Bien avant Saint-Denis, elle faisait office de nécropole royale sous l’ère mérovingienne. Au 19e siècle, l’édifice, devenue église, a été rénovée par les architectes Godde et Baltard. C’est d’ailleurs à ce dernier qu’elle doit ses magnifiques fresques et tableaux.

Le saviez-vous ? La nef de l’église Saint-Germain-des-Prés est l’un des derniers vestiges de l’art roman à Paris.

Eglise Saint-Germain-des-Prés – 3 place Saint-Germain-des-Prés, Paris 6e

 Plus d'infos sur l'Eglise Saint-Germain-des-Prés

2 / Les cafés littéraires du boulevard Saint-Germain

Café de Flore © Alexemanuel

Non loin de l’église, place et boulevard Saint-Germain se côtoient les hauts lieux du Paris littéraire et artistique du 20e siècle : Les Deux Magots et le Café de Flore. Écrivains, peintres, sculpteur, musiciens… Tous se pressaient pour y travailler et y chercher un peu de chaleur et d’inspiration. On pouvait y croiser Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Boris Vian, Guillaume Apollinaire, Albert Camus ou encore Pablo Picasso. La Brasserie Lipp aux superbes mosaïques et fresques murales, classée aujourd’hui au titre des monuments historiques, accueillait également les grands noms de la littérature et de la politique de l’époque. Les trois maisons ont lancé par la suite, leur propre prix littéraire en hommage à ces clients célèbres. Si ces trois adresses ont de nombreux points communs, elles se distinguent toutefois par leur devanture et leur décoration unique. Aussi, n’hésitez pas à pousser la porte de ces établissements pour vous imprégner de l’atmosphère qui y règne.

Profitez de la balade pour musarder le long du boulevard Saint-Germain, réputés pour ces jolies boutiques de mode.

Café de Flore - 172 boulevard Saint-Germain, Paris 6e

 Plus d'infos sur le Café de Flore

Les Deux Magots - 6 place Saint-Germain-des-Prés, Paris 6e

 Plus d'infos sur les 2 Magots

Brasserie Lipp - 151 boulevard Saint-Germain, Paris 6e

 Plus d'infos sur Brasserie Lipp

3 / La place de Fürstenberg et le musée Eugène Delacroix

Musée Eugène Delacroix - Jardin, Paris © Antoine Mongodin

Revenez sur vos pas et remontez vers la rue Jacob, jalonnée de belles librairies et galeries, comme un clin d’œil à l’histoire culturelle du quartier. Tournez à droite sur la rue Fürstenberg et laissez-vous séduire par la jolie place du même nom. Autrefois petite cour de l’ancienne abbaye, elle est aujourd’hui considérée comme l’une des plus charmantes de Paris. La délicieuse placette est ornée d’un seul et unique réverbère à cinq globes, sublimé par quatre magnifiques paulownias et encadré de bâtisses de belle facture C’est d’ailleurs dans ces bâtiments, qui servaient autrefois de dépendances, que se tient le musée Eugène Delacroix. Un lieu unique, installé dans les anciens appartements et atelier de l’artiste qui dévoile l’univers du peintre romantique à travers ses œuvres picturales mais également des pièces plus intimes telles que des photographies et de la correspondance.

Musée national Eugène-Delacroix - 6 rue de Fürstenberg, Paris 6e

Ouvert du mercredi au lundi de 9h30 à 17h30. Nocturne jusqu'à 21h le premier jeudi du mois.

 Plus d'infos sur le musée Eugène Delacroix

4 / La Monnaie de Paris

Cour d'honneur de la Monnaie de Paris

Rejoignez le quai de Conti par les rues Jacques Callot et Guénégaud. Sur votre gauche, la Monnaie de Paris vous ouvre ses portes. Rénové en 2017, le musée qui y est attaché vous révèle tous les secrets de fabrication de la monnaie, de la fonte des matériaux (or, argent, bronze…) à la manière dont les pièces sont gravées et frappées. Si vous n’avez pas le temps de vous plonger dans une visite complète, vous pouvez déjà observer quelques beaux spécimens dans la boutique attenante. Côté gastronomie, le 11 quai de Conti a tout pour vous régaler ! Vous pouvez réserver une table en amont au restaurant 3 étoiles de Guy Savoy ou vous offrir une petite pause gourmande au café Frappé by Bloom dans la cour du bâtiment.

En sortant, admirez le panorama sur l’île de la Cité et le square du Vert-Galant de l’autre côté de la Seine avant de vous diriger vers la gauche.

Le saviez-vous ? Cette institution est considérée comme la plus vieille entreprise du monde puisque son activité a été lancée en 864. C’est (seulement) depuis 1775 qu’elle est installée sur le quai, dans ce beau bâtiment néoclassique de 120 mètres de long et décoré de six statues.

Monnaie de Paris - 2 bis rue Guénégaud, Paris 6e

Du mardi au dimanche de 11h à 19h. Nocturne jusqu’à 21h mercredi.

 Plus d'infos sur la Monnaie de Paris

5 / L’Institut de France

Institut de France, Paris © Thinkstock

Poursuivez sur le quai de Conti. Au numéro 23 se trouve l’Institut de France. Cette institution qui joue le rôle de "Protecteur des arts, des lettres et des sciences" regroupe cinq académies prestigieuses. La plus connue est certainement l’Académie française, fondée en 1635. Sa coupole est visible depuis de nombreux points de vue de la capitale. Si votre emploi du temps le permet, arrêtez-vous quelques minutes dans la bibliothèque Mazarine, la plus ancienne bibliothèque publique de la capitale. 

Institut de France - 23 quai de Conti, Paris 6e

Le palais complet est ouvert aux visites uniquement lors des journées du patrimoine. La coupole, tous les samedis de 10h à 18h. La Bibliothèque Mazarine, du lundi au samedi, de 10h à 18h.

 Plus d'infos sur l’Institut de France

6 / Le pont des Arts

Pont des Arts, Paris

Face à l’Institut de France on aperçoit le pont des Arts. Reconnaissable entre mille pour avoir été immortalisée par de nombreux photographes et cinéastes, cette belle passerelle métallique en fonte permet de rejoindre, de l’autre côté de la Seine, le musée du Louvre. Depuis sa construction en 1800, le pont des Arts est un lieu de vie à part entière. L’été, il est un point de rendez-vous couru pour un pique-nique au bord de l’eau et une joyeuse foule de peintres, musiciens et fêtards s’y retrouvent dans une ambiance conviviale et bon enfant.

Le saviez-vous ? Le pont des Arts est également connu sous le nom de pont des amoureux. Les couples y laissaient une trace de leur amour en attachant un cadenas sur ses parapets. Cette pratique menaçant la structure du pont et a dû être interdite en 2015.

Pont des Arts - quai de Conti, quai François Mitterrand, Paris 6e

 Plus d'infos sur le pont des Arts

7 / L’école nationale supérieure des Beaux-Arts

Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, Paris © ENSBA - Jacques Pépion

Après avoir admirer le pont des Arts, poursuivez votre balade sur le quai de Conti pour rejoindre la rue Bonaparte et découvrir l’école nationale supérieure des Beaux-Arts dont la façade est ornée de fresques et de bustes. Cet établissement artistique est reconnu dans le monde entier pour son enseignement de qualité et pour la créativité de ses étudiants. Si l’école rassemble plusieurs bâtiments sur deux hectares, c’est véritablement la cour d'honneur, la chapelle des Petits Augustins et la cour du Mûrier qui en sont les plus emblématiques. Le Palais des Études - et notamment sa cour intérieure – valent également le détour.

Le saviez-vous ? Auguste Rodin a échoué trois fois au concours d’entrée des Beaux-Arts. Le célèbre artiste a passé l’épreuve de dessin avec succès, mais s’est vu refusé l’admission à cause des épreuves… de sculpture !

École nationale supérieure des Beaux-Arts - 14 rue Bonaparte, Paris 6e

Les ateliers ponctuels et les expositions temporaires permettent de découvrir les bâtiments.

 Plus d'infos sur l’école nationale supérieure des Beaux-Arts

8 / La Maison de Serge Gainsbourg

Depuis les Beaux-Arts, reprenez la rue Jacob, puis la rue des Saints-Pères à droite. À gauche, dans la rue de Verneuil, au 5 bis, une maison à la devanture en graffitis colorés ne va pas manquer d’attirer votre attention. Il s’agit de celle de Serge Gainsbourg. Cet hôtel particulier de 135 m² est resté tel quel depuis la disparition de l’artiste, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Un projet de musée en hommage au célèbre musicien a été envisagé quelques temps avant d’être avorté pour des questions logistiques. Comme les nombreux fans qui viennent s’y recueillir et laisser une trace de leur admiration sur le mur, nul doute que vous repartirez en fredonnant une chanson de l’homme à la tête de chou.

Maison de Serge Gainsbourg – 5 bis rue de Verneuil, Paris 6e 

9 / Le Bon Marché Rive Gauche et la Grande Épicerie de Paris

Le Bon Marché Rive Gauche, Paris

Au bout de la rue de Verneuil, redescendez le long de la rue du Bac jusqu’au Bon Marché. À son ouverture en 1838, cette échoppe n’est alors qu’une petite mercerie de quartier avant de devenir le grand magasin que l’on connait. Ce temple du shopping est un véritable vivier de marques prometteuses et branchées.

Si vous êtes un fin gourmet, accordez-vous quelques instants dans la Grande Épicerie de Paris, qui jouxte le magasin, où vous trouvez toutes sortes de produits d’exception ou encore des ingrédients originaux du monde entier.

Le Bon Marché Rive Gauche – 24 rue de Sèvres, Paris 7e

 Plus d'infos sur le Bon Marché Rive Gauche

La Grande Epicerie de Paris – 38 rue de Sèvres, Paris 7e

 Plus d'infos sur Grande Épicerie de Paris

10 / L’église Saint-Sulpice

Eglise Saint Sulpice, Paris © Thinkstock

Remontez la rue de Sèvres jusqu’à la rue du Vieux Colombier où vous croisez alors l’église Saint-Sulpice. Entourée de mystère, elle s’est retrouvée au cœur de l’intrigue du célèbre livre (et film par la suite) Da Vinci Code de Dan Brown. En effet, elle est pourvue d’un gnomon, un outil de mesure astronomique qui fonctionne à la manière d’un cadran solaire - grâce à un jeu de lumière entre une lentille et l’obélisque - et qui permet de connaître les dates des solstices et équinoxes. Même si l’on est bien loin des légendes fantasques, cet instrument installé en 1727 fascine encore aujourd'hui.

Eglise Saint-Sulpice - 2 rue Palatine, Paris 6e

 Plus d'infos sur l’église Saint-Sulpice

11 / L’Odéon – théâtre de l’Europe

Odéon - Théâtre de l'Europe  - Façade, Paris © Benjamin CHELLY

Faîtes un petit détour par la place Henri Mondor où trône fièrement une statue de Danton. Cet illustre personnage de l’histoire de France habitait le quartier. En face, engouffrez-vous dans la petite cour du Commerce Saint-André. C’est ici, au Procope, le plus vieux café de Paris, que ce dernier, Marat et d’autres révolutionnaires se retrouvaient pour débattre. C’est d’ailleurs en ces murs que le bonnet phrygien a été présenté pour la première fois.

Remontez la rue de l’Odéon pour rejoindre l'Odéon – théâtre de l’Europe, un théâtre à l’italienne à la façade néoclassique, classé au titre des monuments historiques. Construit en 1782, Il a, entre autres, été incendié à deux reprises et été occupé en mai 68.

Le saviez-vous ? C’est au théâtre de l’Odéon qu’a eu lieu la première représentation du Mariage de Figaro de Beaumarchais en 1784 après plusieurs années de censure.

Odéon – théâtre de l’Europe - place de l’Odéon, Paris 6e

 Plus d'infos sur l'Odéon – théâtre de l’Europe

12 / Le musée et le jardin du Luxembourg

Famille au jardin du Luxembourg, Paris

A quelques pas de l’Odéon, vous voilà au jardin du Luxembourg, dont le palais accueille le siège du Sénat. Ce jardin est l’un des préférés des Parisiens. De fait, le « Luco », comme il est surnommé, a des atouts incontestables, il bénéficie d’un grand bassin, de serres riches en trésors, notamment de précieuses orchidées, d’un rucher, d’un verger et de diverses installations pour divertir petits et grands. Ne manquez pas de partir à la conquête des recoins secrets du jardin et de la très romantique fontaine Médicis qui s’y cache. Au gré de votre promenade, vous serez accompagnés par de nombreuses statues.

Après cette belle balade, installez-vous confortablement sur les chaises ou dans l’herbe pour profiter du temps qui passe ou offrez-vous une dernière parenthèse culturelle au musée du Luxembourg, le premier musée ouvert au public en France en 1750.

Le saviez-vous ? Le palais du Luxembourg a été entièrement rénové par la reine Marie de Médicis, grande habituée des palais florentins, notamment le Pitti. Elle s’est donc inspirée de ce faste pour le redécorer et l’agrémenter d’un immense jardin dans lequel André Le Nôtre a œuvré.

Jardin du Luxembourg – Rue de Médicis, rue de Vaugirard, Paris 6e

 Plus d'infos sur jardin du Luxembourg

Musée du Luxembourg – 19 rue de Vaugirard, Paris 6e. Musée ouvert uniquement lors d’expositions temporaires.

 Plus d'infos sur musée du Luxembourg