Balade Les essentiels

Des Champs-Elysées à Montmartre en passant par le Louvre : les étapes incontournables en une promenade d’une journée.

Commencez par un café sur les Champs-Elysées, puis descendez tranquillement à pied jusqu’à la Tour Eiffel par l’avenue Marceau en passant devant la fameuse flamme du pont de l’Alma. Du haut de la Tour, c’est une vue imprenable sur tout Paris. Ensuite, laissez-vous glisser sur la Seine jusqu’à Notre-Dame en prenant l’un des bateaux amarrés juste en bas. Une fois arrivés à la cathédrale et après sa visite, une pause déjeuner s’impose. Le Louvre est ensuite à une petite demi-heure et vous attend pour un parcours ciblé sur ses plus grands chefs-d’œuvre. En sortant, le jour décline sur la passerelle des Arts, le Pont-Neuf et l’Institut de France… Traversez la Seine pour rejoindre le métro Odéon qui vous emmène directement sur les contreforts de la butte Montmartre pour profiter d’un panorama exceptionnel sur la ville et ses monuments illuminés dès la tombée de la nuit.

1 Champs-Élysées

Avenue des Champs-Élysées - Piétons, Paris

Entre l'Étoile et la Concorde, c’est la portion emblématique d’une perspective s'étirant de la pyramide du Louvre jusqu’à la Défense. Son essor commence en 1900, quand le luxe s’empare de l’ouest de la capitale. L’avenue se pare alors de palaces prestigieux, de palais de l’auto, de terrasses et de cinémas, aujourd’hui rejoints par des enseignes de prêt-à-porter et des showrooms high-tech. Tout se trouve sur les Champs, temple incontournable du shopping et des loisirs : films, robes, lunchs, coton et compresses, voitures de course, yaourts et légumes frais, livres, disques, parfums… de l'aube au crépuscule, parfois 24h sur 24, souvent 7 jours sur 7.

2 Tour Eiffel

La Tour Eiffel, Paris © Thinkstock

Cette grande Dame, inaugurée par Gustave Eiffel lors de l’Exposition Universelle de 1889, domine Paris du haut de ses 324 mètres de hauteur. Et depuis plus de 120 ans, elle surplombe de sa grâce métallique les rives de la Seine et le Champ-de-Mars. A la nuit tombée, elle scintille de tous ses feux pour marquer le passage des heures, un spectacle inoubliable pour les amoureux de Paris. Le 14 juillet, la Tour Eiffel est le centre du magnifique spectacle-feu d'artifice de la fête nationale française.

3 Pont de l'Alma

Pont de l'Alma, Paris © OTCP - Amélie Dupont

Ce pont, reliant les 7e, 8e et 16e arrondissements de Paris, n’est pas uniquement célèbre par la présence de la statue d’un zouave servant d’instrument de mesure des crues de la Seine… À deux pas, la Flamme de la Liberté — offerte à la France en remerciement de son aide pour la restauration de la célèbre statue New-Yorkaise et détournée en lieu de recueillement depuis le décès de la Princesse Diana — est une réplique exacte de celle tenue par la « Grande Dame ».

4 Musée du Louvre

Musée du Louvre, Paris © OTCP - David Lefranc - Ieoh Ming Peï

L'un des plus grands musées du monde, abritant la Joconde, le Radeau de la Méduse et la Vénus de Milo, le Louvre est avant tout le joyau des rois de France et autres empereurs et présidents de la République. De la sombre forteresse de la fin du XIIe siècle à la pyramide de verre de Ieoh Ming Pei, inaugurée en 1989, nombreux sont ceux qui y ont régné et tous ou presque y ont laissé une empreinte… Depuis la construction du palais des Tuileries, à quelques centaines de mètres, jusqu’à sa démolition en 1871, une succession d’agrandissements ont été entrepris afin de relier les deux résidences royales. Musée depuis 1793, le Louvre rassemble des oeuvres de l’art occidental du Moyen Âge à 1848, des civilisations antiques orientales, égyptiennes, grecques, étrusques et romaines qui l’ont précédé et influencé, des arts graphiques et des arts de l’islam.

5 Pont Neuf

Pont Neuf, Paris © OTCP - Amélie Dupont

Le plus ancien des ponts de Paris comprend 12 arches en plein cintre. Ses deux moitiés sont commencées en 1578 par Androuet Du Cerceau et achevées en 1604, sous l'impulsion vigoureuse de Henri IV qui innova en ordonnant la mise en place de trottoirs. Au plan de la décoration, il comporte deux éléments distinctifs. Tout d'abord les tourelles en forme de demi-lune qui couronnent ses becs de piles en lui donnant son aspect si caractéristique. Et puis la statue équestre de Henri IV, première effigie exposée en France sur une voie publique. Abattue en 1792, elle est remplacée à la Restauration par le monument actuel et mise en place en 1818.

6 Odéon

Odéon - Théâtre de l'Europe  - Façade, Paris © Benjamin CHELLY

Passants pressés ou nonchalants, circulation dense, lumières des cafés, devantures de lieux historiques, files ondulantes devant les cinémas… Tel est le décor du quartier de l'Odéon à toute heure. Un véritable centre de vie et de culture en plein cœur du Paris historique !

7 Notre-Dame de Paris

Cathédrale Notre-Dame de Paris - Cerisiers en fleurs, Paris

Emblème de l’art gothique, Notre-Dame de Paris est un monument unique. Son plan harmonieux semble l’œuvre d’un seul bâtisseur de génie alors que des dizaines s’y sont succédé du XIIe au XIXe siècle, date de sa restauration par Viollet-le-Duc. Elle a vu Saint Louis, pieds nus, portant la couronne d’épines en 1239, le sacre de Napoléon en 1804, la célébration de la Libération en 1944… Et peut-être vous verra-t-elle gravir les 422 marches qui mènent à son sommet. Comme le Quasimodo de Victor Hugo, vous serez alors nez à nez avec quelques-unes de ses grimaçantes gargouilles. Vous saluerez, dans la pénombre du beffroi, sa cloche de treize tonnes baptisée Emmanuel. Vous contemplerez Paris, le cœur battant, à travers les milliers de flèches de ses édifices. Sur son parvis figure une étoile de bronze qui pointe le kilomètre zéro, centre du pays.

8 Butte Montmartre

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, Paris © Thinkstock

Des romans, des légendes, des destins fabuleux peuplent la Butte Montmartre; depuis feu le Bateau-Lavoir, place Émile-Goudeau, où les Demoiselles d’Avignon de Picasso ont vu le jour, jusqu’au café d’Amélie Poulain, rue Lepic. Son épicerie est plus haut, rue des Trois-Frères. Grimpez par la rue Tholozé, pour voir un film ou boire un verre dans le jardin d’hiver. Pause en haut de la rue, sous les derniers moulins encore debout. Tout là-haut, il y a le Sacré-Cœur, entouré de son dédale de ruelles, et la vigne où, chaque année, on fête les vendanges. Quoi d’autre ? Des vues vertigineuses sur les toits de Paris, des foules étonnantes et mille recoins paisibles. Du square de la Turlure, appelé aussi parc Marcel Bleustein-Blanchet, ou de la rue du Chevalier-de-la-Barre, le Sacré-Cœur de profil ou de dos est aussi épatant que de face !