Balade Paris romantique

Montmartre, fontaine Médicis, hôtels particuliers du Marais... Une promenade sous le signe du romantisme

Départ de cette journée place des Abbesses, sur la butte Montmartre : idéale pour un petit déjeuner très parisien avant d’aller admirer le panorama depuis le Sacré-Cœur. A votre rythme, descendez ensuite par la rue des Martyrs pleine de jolies boutiques jusqu’au quartier Saint-Georges où se trouve le musée de la Vie Romantique… bien sûr ! Rejoignez ensuite en métro ou en bus le jardin du Luxembourg pour aller déclarer votre flamme sous les feuillages de la splendide fontaine Médicis. Ensuite, une visite du Marais, l’un des plus anciens quartiers de la ville s’impose : hôtels particuliers, musée Picasso, boutiques de créateurs, coins secrets (comme le Carreau du Temple) et calme de la place des Vosges vous attendent. Si la magie du quartier opère, vous resterez y dîner ou sinon, grand classique du Paris romantique, un dîner aux chandelles sur la Seine.

1 Basilique du Sacré-Cœur

Basilique du Sacré Coeur, Paris © OTCP - Amélie Dupont

C’est en 1873 que l’Assemblée Nationale vote la construction d’une basilique, vouée à l’adoration perpétuelle du Sacré Cœur, sur la butte Montmartre. Le site est choisi tant pour son altitude (127 mètres) que pour sa symbolique : sanctifié de longue date par le martyre de Saint Denis, la colline a été "souillée" par les exactions de la Commune, en 1870. Moult embûches, controverses et carrières souterraines, comblées par 83 piliers enterrés, étirent les travaux sur quarante années. Autant d’efforts récompensés ! D’en bas, ses contours romano-byzantins semblent un palais de crème fouettée posé sur une éminence de jardins en terrasses : du vert et du blanc découpés sur de grandes portions d’azur. En haut, du parterre d’escaliers et plus encore du dôme, la vue est prodigieuse.

2 Rue des Martyrs

Rue des Martyrs, Paris © DR

Située entre le 9e et 18e arrondissement, la rue des Martyrs est l'une des rues les plus commerçantes du quartier de Pigalle. Reliant l'Eglise Notre Dame de Lorette et le Sacré cœur, elle a su, malgré les années, conserver son charme d'antan en accueillant des commerces traditionnels, de nombreux cafés typiquement parisiens, des bars animés (et arrosés), des cabarets et la salle de concert historique « Le Divan du Monde ».

3 Musée de la Vie romantique

Musée de la Vie Romantique, Paris © OTCP - Amélie Dupont

Une allée bordée d’arbres, un rectangle de jardin semé de fleurs, un petit hôtel loin du tumulte : c’est ici que le peintre et sculpteur Ary Scheffer vécut de 1830 à 1858. Delacroix, George Sand, Chopin passaient en voisins ; le tout-Paris intellectuel et artistique (Liszt, Rossini, Tourgueniev, Dickens…) fréquentait l’atelier-salon. Aujourd’hui encore, de pièce en pièce, Chopin vous accompagne au piano à la rencontre de George Sand, des toiles d’Ary Scheffer et de ses contemporains.

4 Jardin du Luxembourg

Jardin du Luxembourg, Paris © Thinkstock

Les enfants l’adorent pour ses chevaux de bois, ses voiliers qu’on pousse avec une perche sur le grand bassin, ses cahutes de friandises, son théâtre de marionnettes, ses poneys… Certains y posent leur chevalet ou leur jeu d’échecs, d’autres leur rêverie, leur bloc-notes, leur ordinateur. Sur les chaises et chaises-longues en fer, on fait des siestes délicieuses aux pieds des dames de France qui forment une ronde de statues. Marie de Médicis aurait-elle imaginé si beau succès quand elle commanda palais et jardin ? La veuve d’Henri IV songeait alors à retrouver un peu de sa Florence natale. De la grotte à l’italienne qu’elle fit élever en 1630, reste encore la fontaine Médicis toute en niches et naïades. Le palais est devenu le siège du Sénat.

5 Musée Picasso

Hôtel Salé, Musée Picasso, Paris

Achevé en 1659, l’hôtel, qui abrite le musée, a conservé le surnom de Salé en souvenir des goûts ostentatoires de son premier maître, enrichi par la perception de l’impôt sur le sel. Derrière sa façade monumentale, on admire une collection unique d’oeuvres de Picasso qui regroupe ses travaux de peintre, mais aussi sculpteur, graveur et dessinateur. Une plongée fascinante dans l'univers de l'artiste.

6 Place des Vosges

Place des Vosges, Paris © OTCP - Amélie Dupont

Intacte. Depuis sa construction, ordonnée par Henri IV en 1604, l’ancienne place Royale a été miraculeusement préservée. Les trente-six pavillons qui l’encadrent présentent l’harmonie d’ensemble du premier jour : façades de brique, combles d’ardoise à la française et rez-dechaussée formé d’une galerie à arcades pour la promenade. Quelques mousquetaires du roi, et vous seriez transporté dans un film de cape et d’épée… ou revenu au fastueux carrousel qui inaugura la place en 1612, à l’occasion du mariage de Louis XIII avec Anne d’Autriche. Victor Hugo y a vécu de 1832 à 1848.

7 Place des Abbesses

Place des Abbesses, Paris © OTCP - Marc Bertrand

Il y a beaucoup à voir place des Abbesses : la bouche de métro signée Hector Guimard, le manège, des réverbères en fonte, la fontaine Wallace… Et dans le square Jéhan-Rictus, des grappes de bambins jouent au pied d’un mur en lave émaillée où « Je t’aime » se déclare en 311 langues.