Les métiers d'art à Paris

Découverte des ébénistes et autres artisans d'art du Faubourg Saint-Antoine.

Parler des 11e et 12e arrondissements de Paris, entre la place de la Bastille, la Gare de Lyon et la Nation, c'est évoquer l'univers traditionnel des artisans. Depuis des générations, les ébénistes et autres métiers d’art perpétuent leur savoir-faire dans le secret des ateliers du Faubourg Saint-Antoine, au fond des cours et des passages. Mais c’est au grand jour qu’ils s’expriment, sous les arches du Viaduc des Arts, pour mieux vous faire profiter de leurs techniques ancestrales et de leur imagination virtuose.

Petite histoire du Faubourg Saint-Antoine

Le quartier du Faubourg Saint-Antoine tire son nom d'une ancienne abbaye, Saint-Antoine-des-Champs, fondée au 12e siècle. Elle occupait l'emplacement de l'actuel hôpital Saint-Antoine situé au métro Faidherbe-Chaligny.

Au 15e siècle, les artisans travaillant sur le territoire de cette abbaye furent libérés, par le roi Louis XI, de la tutelle et des strictes réglementations des corporations. Les ébénistes purent alors développer de nouvelles techniques et l'industrie du bois explosa dans le quartier.

En 1700, le faubourg comptait 500 menuisiers et 400 ébénistes. Parmi les plus célèbres artisans du bois, qui donnèrent au Faubourg Saint-Antoine ses lettres d’or dans le monde entier aux 17e et 18e siècles, on peut citer Boulle ou Riesener. L'afflux des commandes de meubles, notamment de la part de la Cour, séduite par leur qualité et leur originalité, valut au quartier une étonnante prospérité.

En 1886, l'école d'art Boulle y ouvrit ses portent, près de la Place de la Nation. Dans les années 1980, attirés par des loyers modérés et l'abondance d'ateliers inoccupés, de nombreux artistes se sont installés dans le quartier : peintres, décorateurs, photographes, architectes...

Un quartier qui ne vous laissera pas de bois

Atelier d'orfèvre, Paris © OTCP - Alain Potignon

De nos jours, le Faubourg Saint-Antoine demeure le fief des métiers liés au bois et à l'ameublement de qualité : ébénistes, bronziers, marqueteurs, doreurs... Pour aller à la rencontre de tous ces artisans, dont les gestes séculaires sont souvent transmis de père en fils, il faut pénétrer dans les passages et les arrière-cours pavées, où se nichent leurs ateliers.

Allez vous imprégner des odeurs de bois et de vernis, d'une ambiance intemporelle aux cours des Trois Frères ou de l'Ours, aux passages de la Boule Blanche, du Chantier ou de la Bonne Graine. Le Faubourg Saint-Antoine, c’est encore bien d’autres métiers d’art : du relieur au restaurateur d’objets d’art, sans parler de tous ces ateliers où vibre le talent des jeunes artistes. Tout ce petit monde vous invite régulièrement dans ses murs, lors de journées portes ouvertes, pour partager sa passion du beau. En automne, ne manquez surtout pas les Journées des Métiers d’Art, un événement national.

La Ville de Paris s'efforce de préserver la singularité de ce quartier en y facilitant les activités et le logement des artisans, tout en sauvegardant l'harmonie et le pittoresque de l'habitat, y compris dans les nouvelles constructions.

Un étonnant viaduc dédié aux métiers d’art

Viaduc des Arts © OTCP - Amélie Dupont

Non loin du Faubourg Saint-Antoine, le long de l’Avenue Daumesnil, se succèdent une multitude d’arches de pierre et de brique rose, couronnées par les insolites jardins suspendus de la Promenade plantée. Vous êtes ici devant le Viaduc des Arts, impressionnante vitrine d’1,5 km pour une cinquantaine d’artisans et de créateurs. Ces arches soutenaient autrefois une voie ferrée, construite en 1859 et reliant l’ancienne gare de la Bastille à Vincennes. C’est en 1990 que la Ville de Paris a l’idée de réhabiliter ce viaduc désaffecté pour en faire un espace dédié aux métiers d’art. Quatre ans plus tard naît le Viaduc des Arts, et l’Avenue Daumesnil devient une promenade appréciée des amateurs de beaux objets.

Sous chaque voûte, derrière les grandes baies vitrées, vous pouvez apercevoir la précision du geste immuable ou les trouvailles des esprits créatifs. Ici on façonne le bois, le verre, l’étoffe, l’argent, le cuivre et bien d’autres matières. Les ateliers d'ébénistes, de sculpteurs ou de tapissiers vous ouvrent leur porte et proposent des espaces de vente à celui ou celle qui désire s’offrir une pièce unique, fruit d’un travail minutieux et passionné. Alors n’hésitez pas, allez vous aussi encourager leur savoir-faire, pour que l’artisanat continue de traverser les siècles.
  
  

La balade Paris insolite dans le quartier du Viaduc des Arts et du Faubourg Saint Antoine

La balade Paris artiste

La balade Paris Cosmopolite