Transports en commun à Paris : 5 conseils aux visiteurs

Le réseau de transports en commun parisien est très développé et est le moyen le plus pratique de se déplacer dans la capitale.

Voici 5 conseils pour éviter les désagréments dans les transports et passer un trajet sans encombre :

1. Attention aux pickpockets

Conseils transports - 1

Des pickpockets peuvent circuler dans les transports en commun. Il est donc important d’être vigilant en rangeant vos effets personnels dans votre sac, de vérifier qu’il soit bien fermé et de le porter à l’avant.

2. Achetez vos titres de transport aux points de vente officiels

Conseils transports - 2

Il arrive que des vendeurs à la sauvette proposent des titres de transport à des tarifs avantageux. Attention : ces derniers ne sont pas valides et ne pourront vous donner accès au réseau de transports. Rendez-vous dans les points de vente officiels (en gare, dans certains bureaux de tabac ou sur notre site) pour vous procurer des tickets valides !

3. Vérifiez la durée, le périmètre et les correspondances de vos titres de transports

Conseils transports - 3

Un titre de transport peut avoir une durée de validité, des zones géographiques ou des correspondances limitées. Un titre de transport permet de faire des correspondances jusqu’à 1h30 après sa première validation et uniquement métro/RER ou bus/tramway. Par ailleurs, lorsque vous sortez de Paris en transports (Versailles, aéroport Roissy-Charles de Gaulle), vous entrez dans une nouvelle zone tarifaire, nécessitant parfois l’utilisation de plusieurs tickets (en bus) ou d’un titre de transport valide pour plusieurs zones (en RER, dont les billets sont disponibles en gare).

4. Gardez votre ticket jusqu’à votre sortie

Conseils transports - 4

Lors de votre trajet en transport, vous pouvez croiser la route de contrôleurs qui vous demanderont de leur présenter un titre de transport valide. Il est donc primordial de composter votre titre de transport et de le conserver jusqu’à la fin de votre trajet.

5. Attention aux faux contrôleurs

Conseils transports - 5

De faux contrôleurs peuvent exiger vos titres de transport, vous verbaliser et demander de payer immédiatement en liquide une amende. Les contrôleurs habilités sont reconnaissables à leur uniforme et proposent de régler en liquide ou en carte bancaire. Et si vous avez un doute, n’hésitez à leur demander de vous présenter une preuve d’agent employé par la RATP, la SNCF ou le STIF.