Les plus grandes expositions universelles à Paris

Avec 7 expositions universelles, Paris reste la ville des grands événements historiques.

Palais de Chaillot, Trocadéro, Paris © Thinkstock

Paris a toujours su attirer l’attention et demeurer au cœur des événements. L’aura de ces grands rendez-vous et de son talent d’organisation suffit à déplacer les foules des quatre coins du monde. Dignes héritières des Expositions universelles, qui avaient mis Paris sur un piédestal, les expositions actuelles, aux sujets très variés, sont tout aussi coutumières des grands succès populaires. Aujourd’hui Paris rassemble sur le seul nom d’un peintre le thème d’une exposition. Paris, c’est chaque jour un choix immense parmi plus de 100 expositions, où qualité rime forcément avec quantité.

Sept expositions universelles à Paris

Si le concept d’Exposition universelle a été matérialisé pour la première fois à Londres en 1851, Paris est très vite passé maître dans l’organisation de ce type d’événement. De 1855 à 1937, la capitale française n’accueille pas moins de 7 Expositions universelles, si l’on tient compte de l’Exposition Coloniale Internationale de 1931. En 1855, 1867, 1878, 1889, 1900, 1931 et 1937, ces manifestations d’envergure ont constitué de formidables vitrines pour la France, ses progrès techniques et scientifiques, son industrie, son économie, sa culture, offrant régulièrement à Paris le rôle de capitale mondiale dans tous ces domaines.

Chaque pays représenté veut montrer ce qu’il sait faire de plus beau, de plus ingénieux. La foule des visiteurs et des exposants accourt de tous les coins du globe et découvre, par la même occasion, les charmes de Paris. L’Exposition universelle de 1900 bat tous les records avec plus de 50 millions d’entrées et 83 000 exposants. L’immense succès de ces manifestations a sans nul doute contribué à accroître le prestige de la capitale.

Des monuments prestigieux

Une multitude d’édifices grandioses mais éphémères ont été construits dans le cadre des Expositions universelles. La plupart d’entre eux ont été démontés par la suite, mais le paysage parisien a quand même hérité de plusieurs monuments : la Tour Eiffel (1889), le Grand Palais, le Petit Palais et le pont Alexandre III (1900), le Palais de la porte Dorée (1931), le Palais de Chaillot et le Palais de Tokyo (1937).
  

Plus d'informations :

Les expositions universelles à Paris

Les oeuvres exposées