La fondation Louis Vuitton illumine Paris

12 000 m² dédiés à l’art, présenté dans un écrin de verre spectaculaire, réalisé par l’architecte Franck Gehry.

La création de la fondation Louis Vuitton

Le projet aura pris une douzaine d’années à se mettre en place, mais le résultat est spectaculaire. A deux pas du jardin d’Acclimatation, la toute nouvelle fondation Louis Vuitton s’élève dans une impressionnante architecture de verre, conçue par l’architecte américain Frank Gehry. Le bâtiment ressemble à s’y méprendre à un navire toute voile dehors.

Fondation Louis Vuitton, vue panoramique 1, Paris © Todd Eberle for Fondation Louis Vuitton - 2014

Au cœur du bois de Boulogne, l’auteur du musée Guggenheim à Bilbao a réussi à bâtir un édifice qui se dresse à 46 mètres au-dessus du sol. Comme à son habitude, la construction ne présente ni façade ni toiture, au sens traditionnel du terme. Il s’agit plutôt d’une enveloppe aux formes organiques, qui enserre l’intégralité des volumes intérieurs dédiés à la programmation culturelle. Et c’est en verre, - 6 000 m² de verrières cintrées - que l’architecte californien décide de concevoir la couverture. Avant même qu’une équipe d’architectes travaille d’arrache-pied sur la faisabilité du projet, déposant au passage une trentaine de brevets !

« Lorsque Bernard Arnault m’a proposé de venir le rencontrer à Paris, il ne m’avait rien dit. Il m’a amené au Jardin d’acclimatation, et m’a alors fait part de son projet. Je connaissais Paris pour y avoir habité dans les années 1950, mais pas cet endroit. Et là, j’ai ressenti une vraie émotion en pensant à Marcel Proust sillonnant les allées. J’ai compris que l’endroit était historique » se souvient encore Gehry.

12 000 m² dédiés à la création artistique

Déjà largement investie dans le soutien à la création artistique, la maison Louis Vuitton dispose maintenant d’un navire amiral de premier ordre, avec une superficie de quelque 12 000 m². Celle-ci permet notamment de dévoiler une sélection d’œuvres issues de la collection de la fondation, ainsi que de celle de Bernard Arnault. Outre cette collection "permanente", la fondation accueille chaque année deux expositions temporaires, ainsi que des événements musicaux au sein de l’auditorium.

Egon Schiele  – Jean-Michel Basquiat

Affiche Schiele Basquiat

Du 03 octobre 2018 au 14 janvier 2019

Du 03 octobre 2018 au 14 janvier 2019, la Fondation Louis Vuitton offre au public l’occasion exceptionnelle de découvrir les œuvres des artistes Egon Schiele et Jean-Michel Basquiat. Séparée en deux parcours distincts, l’exposition dévoile près de 120 œuvres d’Egon Schiele telles que des dessins,gouaches et quelques peintures, tandis que 2500m² sont dédiés à Jean-Michel Basquiat, où l’on découvre des œuvres inédites en Europe comme Obnoxious Liberals, In Italian ou encore Riding with Death.

Figures majeures de l’art du début et de la fin du XXème siècle, les deux artistes sont liés par leur destin – tous deux meurent à 28 ans – et leur art audacieux. Egon Schiele commence sa carrière au début des années 1900 en pleine période de Sécession Viennoise. C’est au cœur de ce foyer intellectuel et artistique austro-hongrois qu’il développe son art expressionniste aux couleurs sombres sur fond blanc, alors en totale contradiction avec le Symbolisme de Klimt. Quelques décennies plus tard, New-York découvre les graffitis de Jean-Michel Basquiat, pionnier de la scène underground. Poulain d’Andy Warhol, il innove de par ses questionnements artistiques et identitaires et offre une perspective nouvelle à l’art pictural.

Bien que leurs carrières ont été courtes, Schiele et Basquiat ont tous deux marqué le XXème siècle de par leurs œuvres modernes et auront durablement inspiré plusieurs générations d’artistes.

Fondation Louis Vuitton Adhérent

Musée
Bois de Boulogne - 8 avenue du Mahatma Gandhi, Paris, 75016
reserver

La Fondation Louis Vuitton, située dans le bois de Boulogne, à deux pas du Jardin d’Acclimatation, a ouvert ses portes le 27......