La fondation Louis Vuitton illumine Paris

12 000 m² dédiés à l’art, présenté dans un écrin de verre spectaculaire, réalisé par l’architecte Franck Gehry.

Monet - Mitchell. Dialogue et rétrospective

Du 5 octobre au 27 février 2023

Nymphéas, oeuvre de Claude Monet

La Fondation Vuitton propose à ses visiteurs, du 5 octobre au 27 février 2023, une exposition empreinte de poésie autour des œuvres de Claude Monet (1840-1926) et Joan Mitchell (1925-1992). Conçue comme un dialogue et un échange entre les deux artistes, elle met en relation les deux peintres qui n’ont pas vécu à la même époque, mais qui partagent de nombreux points communs comme leur rapport à la lumière, aux couleurs, à l’eau ou aux formats. Les deux artistes se rejoignent notamment dans leur art, avec leurs peintures des paysages de bords de Seine, à Giverny pour Claude Monet et Vertheuil pour Joan Mitchell qui y a vécu.
 
Ce sont ainsi une soixantaine d’œuvres (36 de Claude Monet dont une sélection de Nymphéas et 24 de Joan Mitchell) qui sont mises en avant dans cette exposition-événement grâce au concourt du musée Marmottan-Monet. Une rétrospective sur l’œuvre de Joan Mitchell complète la visite avec plus de 50 œuvres exposées sur 1000 m².

Horaires : de 11h à 20h. De 11h à 21h vendredi. De 10h à 20h samedi et dimanche. De 11h à 23h le premier vendredi du mois. Vacances de la Toussaint : de 10h à 20h. Fermé mardi. Vacances de Noël et février : de 10h à 20h.

 Plus d'infos sur l'exposition Monet - Mitchell. Dialogue et rétrospective

La création de la fondation Louis Vuitton

Le projet aura pris une douzaine d’années à se mettre en place, mais le résultat est spectaculaire. A deux pas du jardin d’Acclimatation, la fondation Louis Vuitton s’élève dans une impressionnante architecture de verre, conçue par l’architecte américain Frank Gehry. Le bâtiment ressemble à s’y méprendre à un navire toute voile dehors.

Fondation Louis Vuitton, vue panoramique 1, Paris © Todd Eberle for Fondation Louis Vuitton - 2014

Au cœur du bois de Boulogne, l’auteur du musée Guggenheim à Bilbao a réussi à bâtir un édifice qui se dresse à 46 mètres au-dessus du sol. Comme à son habitude, la construction ne présente ni façade ni toiture, au sens traditionnel du terme. Il s’agit plutôt d’une enveloppe aux formes organiques, qui enserre l’intégralité des volumes intérieurs dédiés à la programmation culturelle. Et c’est en verre, - 6 000 m² de verrières cintrées - que l’architecte californien décide de concevoir la couverture. Avant même qu’une équipe d’architectes travaille d’arrache-pied sur la faisabilité du projet, déposant au passage une trentaine de brevets !

Plus d'infos sur la Fondation Louis Vuitton

« Lorsque Bernard Arnault m’a proposé de venir le rencontrer à Paris, il ne m’avait rien dit. Il m’a amené au Jardin d’acclimatation, et m’a alors fait part de son projet. Je connaissais Paris pour y avoir habité dans les années 1950, mais pas cet endroit. Et là, j’ai ressenti une vraie émotion en pensant à Marcel Proust sillonnant les allées. J’ai compris que l’endroit était historique » se souvient encore Gehry.

12 000 m² dédiés à la création artistique

Déjà largement investie dans le soutien à la création artistique, la maison Louis Vuitton dispose maintenant d’un navire amiral de premier ordre, avec une superficie de quelque 12 000 m². Celle-ci permet notamment de dévoiler une sélection d’œuvres issues de la collection de la fondation, ainsi que de celle de Bernard Arnault. Outre cette collection "permanente", la fondation accueille chaque année deux expositions temporaires, ainsi que des événements musicaux au sein de l’auditorium.